Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2015

BIENTÔT SUR CE SITE LE COMPTE-RENDU DE LA DERNIÈRE SÉANCE

Bientôt sur ce site, vous pourrez trouver le compte-rendu de la dernière séance, la 50e du café philosophique de Montargis.

Le débat était intitulé : "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité ?" Il était suivi d'un blind-test, qui sera également mis en ligne.

 

 

27/06/2015

TOURNÉE DES CAFÉS PHILOS : UNE VIRÉE À HAÏTI

1966779_622846197768628_703838316_n.jpgDans le cadre de sa tournée des cafés philosophiques, le café philosophique de Montargis souhaite faire un coup de projecteur sur les cafés culturels, philosophiques et scientifiques du GRETAS (Groupe de réflexion, d'étude et d'action sociale), à Haïti.

Ces cafés ont lieu chaque dernier samedi du mois à Petit-Goâve, une ville située à l'ouest d'Haïti. Ces animations sont à la croisée des chemins entre la philosophie et les sciences humaines et sociales. L'ambition du GRETAS est de permettre d'ouvrir la population haïtienne - et en particulier les jeunes - à d'importants débats. 

Le GRETAS a vu le jour à Port-au-Prince en 2013 et est reconnue par le ministère des affaires sociales et du travail (MAST). Professeurs d'université, spécialistes en sciences humaines, écrivains et artistes participent à ces cafés scientifiques et culturels, avec des sujets comme "Démocratie et Etat de Droit", "Pensée haïtienne et modernité occidentale", "Négritude et émancipation dans les Caraïbes", "Réseaux sociaux et éthique" ou encore "Apprendre à philosopher entre l’a priori et la sensibilité". 

Le café philosophique de Montargis ne peut que saluer l'ambition de cette association encore très jeune mais qui est parvenue à rassembler plus de 1000 participants au cours d'une journée "Environnement et développement en Haïti" le 5 juin 2013. Voilà ce que disent les organisateurs au sujet de leurs animations aux succès qui ne sont pas près de s'arrêter : "Aujourd’hui, nous savons que les études et la réflexion représentent des facteurs déterminants dans le développement des sociétés modernes. Cependant, en Haïti on tend à négliger ces facteurs... Nous croyons profondément que nos actions citoyennes collectives peuvent nous aider à recoudre le tissu social, à faciliter la cohésion sociale entre nos concitoyens."

Page Facebook de GRETAS HAÏTI

 

Publié dans Tournée des cafés philos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

21/06/2015

COUP DE PROJECTEUR DU CAFÉ PHILO SUR LE MARCHE ART ET CRÉATION D’ÉTÉ

Le Marché Art et Création, organisé par l'association Art et Culture Montargis, prend ses quartiers d'été : il n'aura pas lieu les 1ers samedis de juillet et d'août.

Le dernier de la saison se déroulera donc ce samedi 27 juin, au Belman (Hôtel de France), à Montargis, de 9h à 20h, avec un espace Soldes pour la plupart des exposants.

Vous pourrez y retrouver :

- des créations textiles ; 

- des créations bijoux (avec une ligne spéciale "cadeaux de fin d'année pour les maîtresses, nounous, ATSEM, AVS,...)

- de la céramique ;

- des confitures artisanales ;

- de la peinture sur porcelaine ;

- de la peinture à l'encaustique ;

- de la peinture sur œufs (tradition roumaine),...

Entrée libre.

20/06/2015

MERCI AUX PARTICIPANTS DE LA 50E SÉANCE DU CAFÉ PHILOSOPHIQUE DU 19 JUIN 2015

montage café philo.pngLe café philosophique de Montargis se réunissait le 19 juin 2015 pour sa 50e séance, qui était aussi la dernière de la saison.

Pour cette séance particulière à plus d'un titre, environ 90 participants étaient venus débattre pour un sujet de circonstance : "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité?

Pour l'occasion, Claire et Bruno avaient organisé un blind-test sur la philosophie, avec des lots en jeu. Sur ce site, vous pourrez bientôt retrouver les questions qui ont été posées pour ce blind-test, mais aussi le compte-rendu de cette 50e séance.

Le café philosophique de Montargis clôturait cette année sur une note à la fois amusante, vivante et émouvante. Rendez-vous a été pris pour la rentrée 2015, afin que le café philosophique de Montargis continue sa belle aventure !

Restez en ligne sur ce site pour plus d'informations !

Photos : JB Dos Ramos

 

19/06/2015

TOUTES NOS SÉANCES

Saison 6

Débat 50 [Saison 6] - Vendredi 19 juin 2015 : "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité?" Soirée spéciale 50e Café Philo

Débat 49 [Saison 6] - Vendredi 22 mai 2015 : "Est-il raisonnable de croire en Dieu ?"

Débat 48 [Saison 6] - Vendredi 17 avril 2015 : "Suis-je ce que mon passé fait de moi ?"

Débat 47 [Saison 6] - Vendredi 20 mars 2015 : "Autrui, antidote à la solitude?"

Débat 46 [Saison 6] - Vendredi 30 janvier 2015 : "Le langage trahit-il la pensée ?"

Débat 45 [Saison 6] - Vendredi 12 décembre 2014 : "Doit-on tout faire pour être heureux?"

Débat 44 [Saison 6] - Vendredi 14 novembre 2014 : "Le monstre est-il parmi nous?"

Débat 43 [Saison 6] - Vendredi 26 septembre 2014 : "Existe-t-on quand personne ne nous regarde ?"

Saison 5

Débat 42 [Saison 5] - Vendredi 13 juin 2014 : "Avons-nous ce que nous méritons?"

Débat 41 [Saison 5] - Vendredi 9 mai 2014 : "Faut-il trouver un sens à chaque chose ?" Café philo spécial co-animé avec des élèves de Terminale littéraire

Débat 40 [Saison 5] - Vendredi 28 mars 2014 : "Famille(s) je vous aime, famille(s) je vous hais" 

Débat 39 [Saison 5] - Vendredi 14 février 2014 : "La raison a-t-elle à s'occuper de l'irrationnel ?"

Débat 38 [Saison 5] - Vendredi 10 janvier 2014 : "L'utopie est-elle dénuée de toute valeur ?"

Débat 37 [Saison 5] - Vendredi 29 novembre 2013 : "Un bon artiste est-il le Surhomme ?" Café philo exceptionnel à l'AGART d'Amilly

Débat 36 [Saison 5] - Vendredi 8 novembre 2013 : "Qu'est-ce que l'amitié"?"

Débat 35 [Saison 5] - Vendredi 27 septembre 2013 : "Justice : surveiller, punir ou guérir ?"

Saison 4

Débat 34 [Saison 4] - Vendredi 28 juin 2013 : "Qu'est-ce qu'une vie réussie ?"

Débat 33 [Saison 4] - Vendredi 7 juin 2013 : "Manipulation dans le couple : Pourquoi rester ? Comment partir ?Avec la participation de Catherine Armessen, médecin et auteur de La Marionnette (éd. Feuillage)

Débat 32 [Saison 4] - Vendredi 3 mai 2013 : "L'amour peut-il se passer de normes?"

Débat 31 [Saison 4] - Vendredi 22 mars 2013 : "Puis-je faire ce que je veux de mon corps ?Café philo spécial co-animé avec des élèves de Terminale littéraire

Débat 30 [Saison 4] - Vendredi 1er mars 2013 : "Puis-je savoir qui je suis?"

Débat 29 [Saison 4] - Vendredi 1er février 2013 : "Oser la gentillesse : est-ce encore possible ?"

Débat 28 [Saison 4] - Vendredi 21 décembre 2012 : "Catastrophe ! la fin du monde? La peur peut-elle être bonne conseillère?"

Débat 27 [Saison 4] - Vendredi 30 novembre 2012 : "Mémoire, mémoires...  : Cette mémoire qui nous construit, cette mémoire qui nous détruitCafé philo spécial avec la participation de Jean-Dominique Paoli

Débat 26 [Saison 4] - Vendredi 19 octobre 2012 : "La vérité est-elle toujours bonne à dire ?"

Débat 25 [Saison 4] - Vendredi 28 septembre 2012 : "Prendre son temps est-ce le perdre ?"

Saison 3

Débat 24 [Saison 3] - Vendredi 6 juillet 2012 : "Peut-on vraiment être en vacances?"

Débat 23 [Saison 3] - Vendredi 20 avril 2012 : "Qu'est-ce qu'un bon Président ?" Spécial Elections présidentielle

Débat 22 [Saison 3] - Vendredi 30 mars 2012 : "Peut-on être jeune et heureux ?Café philo spécial co-animé avec des élèves de Terminale littéraire

Débat 21 [Saison 3] - Vendredi 24 février 2012 : "L'école sert-elle à enseigner ou à éduquer ?"

Débat 20 [Saison 3] - Vendredi 27 janvier 2012 : "Vivre seul(e) ou mal accompagné(e) ?" Débat autour de cette question : "La vie est-elle trop courte pour s'ennuyer avec quelqu'un qui n'en vaut pas la peine ?"

Débat 19 [Saison 3] - Vendredi 9 décembre 2011 : "Les riches le méritent-ils ?" Café Philo spécial Fêtes de fin d'année

Débat 18 [Saison 3] - Vendredi 4 novembre 2011 : "Mes passions sont-elles des entraves à ma liberté ?"

Débat 17 [Saison 3] - Vendredi 30 septembre 2011 : "La vie n'est-elle qu'une suite de hasards ?"

Saison 2

Débat 16 [Saison 2] - Vendredi 22 juillet 2011 : "Qui dit "jeune" dit-il forcément "con"?"

Débat 15 [Saison 2] - Vendredi 24 juin 2011 : "Pensées sectaires : Où s'arrête ma liberté?" Café philo avec la participation de Catherine Armessen, médecin et auteur de Manipulation, éd. Cheminements (Prix Littré 2008)

Débat 14 [Saison 2] - Vendredi 27 mai 2011 : "Le café philo passe le bac : Qu’attendons-nous pour être heureux ?" Café philo spécial Bac

Débat 13 [Saison 2] - Vendredi 1er avril 2011 : "Parlons sérieux, parlons rire"Café Philo spécial 1er avril

Débat 12 [Saison 2] - Vendredi 18 février 2011 : "L’art : à quoi ça sert ?"

Débat 11 [Saison 2] - Vendredi 28 janvier 2011 : "Indignez-vous (?)"

Débat 10 [Saison 2] - Vendredi 17 décembre 2010 : "Le Père Noël est-il un imposteur ?Café Philo spécial Noël

Débat 9 [Saison 2] - Vendredi 26 novembre 2010 : "Engagement(s) ! - Philosophie de l’engagement et engagements du philosophe"

Débat 8 [Saison 2] - Vendredi 29 octobre 2010 : "Cela a-t-il encore un sens de philosopher aujourd’hui ?"

Saison 1

Débat 7 [Saison 1] - Samedi 3 juillet 2010 : "Faut-il brûler Freud ?"

Débat 6 [Saison 1] - Samedi 12 juin 2010 : "Le café philo passe le bac : Pourquoi travaille-t-on ?" Café philo spécial Bac

Débat 5 [Saison 1] - Samedi 6 mars 2010 : "L’éducation à la non-violence est-elle garante de la paix ?" Café philo spécial, avec l’intervention de Vincent Roussel, membre de la Coordination française pour la Décennie

Débat 4 [Saison 1] - Samedi 16 janvier 2010 : "Y a-t-il un Humanisme aujourd’hui ?" Café philo "supplément d'AME" (service culturel de l'Agglomération Montargoise Et rives du Loing), dans le cadre des représentations du Neveu de Rameau de Diderot (Pannes, 21-22 janvier 2010) 

Débat 3 [Saison 1] - Samedi 5 décembre 2009 : "A-t-on le droit de mourir ?"

Débat 2 [Saison 1] - Samedi 7 novembre 2009 : "Religion = opium du peuple ?"

Débat 1 [Saison 1] - Samedi 3 octobre 2009 : "Autrui, obstacle à ma liberté ?"

café philosophique de montargis,philo,philosophie,montargis

Album photo du café philo ici

 

LE CAFÉ PHILOSOPHIQUE DE MONTARGIS FÊTE CE SOIR SA 50E SÉANCE

Dos Ramos.jpegCinq ans de réflexion et un cercle d’amateurs qui s’est bien agrandi. Le point avec les deux fondateurs du Café philo, Claire Durand et Bruno Chiron.

Suis-je ce que mon passé a fait de moi ? Le sujet du Bac philo 2015 proposé mercredi aux terminales littéraires fait sourire Claire Durand, enseignante et cofondatrice du Café philosophique de Montargis. Pure coïncidence, la question était au centre d'une des dernières séances à la Brasserie de La Chaussée.

Comme quoi, le rendez-vous "tape" juste. Et les amateurs affluent. Aujourd'hui, Bruno et Claire font circuler quatre micros dans la salle, pour essayer de donner la parole à tous ceux qui le souhaitent. "Depuis deux ans, la participation s'est stabilisée à environ cent personnes à chaque séance, alors qu'au début, on était quinze ou vingt…", explique Claire Durand...

La suite ici...

Photo : JB Dos Ramos

Cet article est le 1700e du site du café philosophique de Montargis

CELA A-T-IL UN SENS DE PHILOSOPHER DE NOS JOURS ?

En novembre 2010, lors de sa deuxième saison, le café philosophique de Montargis proposait un débat intitulé : "Cela a-t-il un sens de philosopher de nos jours ?"

Retrouvez les références, les documents et le compte-rendu de cette séance sur ce lien.

 

CAFÉ PHILOSOPHIQUE DE MONTARGIS : "LA PHILOSOPHIE A-T-ELLE UNE QUELCONQUE UTILITÉ ?"

Affiche La philosophie a-t-elle une quelconque utilité 2.png

La prochaine séance du café philosophique de Montargis aura lieu le vendredi 19 juin 2015 à 19 heures, à la Brasserie du Centre commercial de la Chaussée.

Il s'agira d'une séance spéciale 50e café philo !

Le débat sera intitulé : "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité ?"

 

18/06/2015

APPRENDRE LA PHILOSOPHIE À L'ECOLE : UNE EXCEPTION FRANÇAISE ?

o-BAC-PHILO-facebook.jpgLa philosophie est obligatoire au lycée en France, ce qui en fait un modèle remarquable, même s'il n'est pas unique.

Ainsi, en Europe, ce choix n'a pas réellement d'équivalent comme le remarque la journaliste Annabelle Laurent dans un article paru dans Slate : "La France, l'Italie, l'Espagne, le Portugal font partie  des quelques pays d'Europe où il est obligatoire d'étudier la philosophie au lycée. Si elle n'est pas pour autant absente des enseignements ailleurs, la rendre obligatoire, et dans le cas de la France la donner en épreuve du bac, c'est lui reconnaître une vraie mission éducative et exiger de tous les citoyens qu'ils soient confrontés, au moins quelques heures dans leur vie, à des questions philosophiques... Sans philo, dans la vie adulte tu n'entreras pas."

Dans l'autres pays européens - la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Suède, ou la Suisse - l'apprentissage de la philosophie est optionnel. Commentaire de la journaliste : "On peut s'étonner que l'Allemagne et l'Angleterre n'aient pas accordé une place aussi importante que la France à la philosophie à l'école, étant donné leur apport pourtant considérable (Hobbes, Hume, Kant, Hegel, Nietzsche, etc, etc,) à la philosophie. L'explication réside dans la particularité de l'histoire française: la philosophie des Lumières a appuyé la constitution de l'Etat."

Le modèle français n'est pas une exception comme le rappelle le site Defibac : "L'enseignement de la philosophie dans le monde s'est étendu sur les bases de ce modèle. C'est ainsi que dans les pays d'Amérique latine, d'Afrique et d'Europe de l'Est, qui sont pour la plupart sortis de systèmes dictatoriaux, la philosophie assure la sensibilisation des jeunes aux principes de liberté de la pensée. Son enseignement y est perçu comme un élément durable du processus de démocratisation."

http://www.defibac.fr/l-enseignement-de-la-philosophie-da...

http://www.slate.fr/story/23119/pourquoi-la-france-tient-...

 

17/06/2015

SANS COMMENTAIRE

bac philo.JPG

ILS ONT DIT, AU SUJET DE LA PHILOSOPHIE

protagoras,socrate,platon,épicure,cicéron,aristote,marc-aurèle,pascal,descartes,bacon,hume,voltaire,kant,lichtenberg,spinoza,rousseau,marx,hegel,schopenhauer,nietzsche

"L'homme est la mesure de toute chose." [Protagoras

"Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux ; et si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l’homme." [Socrate]

"Le philosophe désire la sagesse car il ne la possède pas." [Platon]

"La philosophie est une activité libre et gratuite de la pensée dont la raison d'être est la recherche de la connaissance par des hommes conscients de leur ignorance." [Aristote]

"C’est, en effet, l’étonnement qui poussa, comme aujourd’hui, les premiers penseurs aux spéculations philosophiques." [Aristote]

"[La philosophie] doit être la science théorétique des premiers principes et des premières causes." [Aristote]

"Philosopher c’est apprendre à mourir." [Cicéron]

"La philosophie, activité de la raison, est la seule voix qui permet d'accéder à la vérité." [Épictète]

"Il faut que le jeune homme aussi bien que le vieillard cultivent la philosophie." [Épictète]

"Ce que l'on doit faire on le sait bien mieux que les philosophes." [Épictète]

"La sagesse consiste pour l'homme à se soumettre à la fatalité naturelle dont il prend connaissance grâce à l'exercice de sa raison." [Marc-Aurèle]

"La philosophie consiste à veiller sur le dieu intérieur." [Marc-Aurèle]

"Je pense donc je suis." [René Descartes

"La philosophie est avant tout un acte personnel qui ne doit jamais être délégué car il constitue la pensée même." [René Descartes]

 "J’aurais voulu premièrement y expliquer ce que c’est que la philosophie, en commençant par les choses les plus vulgaires, comme sont : que ce mot philosophie signifie l’étude de la sagesse, et que par la sagesse on n’entend pas seulement la prudence dans les affaires mais une parfaite connaissance de toutes les choses que l’homme peut savoir, tant pour la conduite de sa vie que pour la conservation de sa santé et 1’invention de tous les arts." [René Descartes]

"Se moquer de la philosophie, c’est vraiment philosopher." [Blaise Pascal]

"Les philosophes qui se sont mêlés de traiter les sciences se partageaient en deux classes, à savoir : les empiriques et les dogmatiques. L’empirique, semblable à la fourmi, se contente d’amasser et de consommer ensuite ses provisions. Le dogmatique, tel que l’araignée, tisse des toiles dont la matière est extraite de sa propre substance." [Francis Bacon]

"Les philosophes conçoivent les affections qui se livrent bataille en nous, comme des vices dans lesquels les hommes tombent par leur faute, c'est pourquoi ils ont accoutumé de les tourner en dérision, de les déplorer, de les réprimander, ou, quand ils veulent paraître plus moraux, de les détester." [Baruch Spinoza]

"Soyez philosophe ; mais, au milieu de toute votre philosophie, soyez toujours un homme." [David Hume]

"Il se livrait au trafic d’opinions : il était professeur de philosophie." [Georg Christoph Lichtenberg]

"La philosophie sert a penser de manière autonome, responsable et universelle." [Jean-Jacques Rousseau]

"La philosophie est le seul remède au fanatisme car ce dernier est l'expression d'un esprit malade, incapable de penser." [Voltaire]

"La philosophie est la science du rapport de toute connaissance avec le but ultime de la raison humaine, a savoir comprendre ce qu'est l'homme." [Emmanuel Kant]

"On ne peut pas apprendre la Philosophie, mais on doit apprendre a philosopher." [Emmanuel Kant]

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." [Marquis de Sade]

"La liberté civile est une condition a la philosophie." [Hegel]

"Ma philosophie ne m'a rien rapporté, mais elle m'a beaucoup épargné." [Arthur Schopenhauer]

"Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde, il s'agit maintenant de le transformer." [Karl Marx]

"On ne reste philosophe qu'en se taisant." [Friedrich Nietzsche]

"Pour vivre seul, il faut être une bête, ou un dieu, dit Aristote. Reste un troisième cas, il faut être les deux à la fois : philosophe." [Friedrich Nietzsche]

"La philosophie n'est pas réservée a une élite, mais est accessible a tous a condition de faire l'effort d'exercer son esprit critique." [Antonio Gramasci]

"Penser, c'est nier ce que l'on sait déjà. Cet esprit critique est la condition de toute réflexion personnelle et véritable." [Alain]

"La valeur de la philosophie doit en réalité surtout résider sans son caractère incertain." [Bertrand Russell]

"Dans la mesure où l'homme existe advient, d'une certaine manière, le philosopher. La philosophie — ce qu'ainsi nous appelons — est la mise en marche de la métaphysique." [Martin Heidegger]

"La philosophie antique nous apprenait à accepter notre mort. La philosophie moderne, la mort des autres." [Michel Foucault]

"Une chose en tout cas est certaine : c'est que l'homme n'est pas le plus vieux problème ni le plus constant qui se soit posé au savoir humain." [Michel Foucault]

"Philosopher, c'est se comporter vis-à-vis de l'univers comme si rien n'allait de soi." [Vladimir Jankélévitch]

“Les philosophes croient faire leur miel de tout, mais ce n'est que de la cire." [Alain Touraine

"Quand un homme se met à raisonner, il puise en lui-même les réponses." [Jostein Gaarder

"Si l’on demande à quoi sert la philosophie, la première réponse qui vient à l’esprit est : à rien !" [André Comte-Sponville]

"La philosophie n’est ni science ni religion : chacun y cherche une vérité mais ne trouve jamais que la sienne, qu’il confronte à celle des autres. " [André Comte-Sponville]

 

LES SUJETS DE PHILOSOPHIE PROPOSÉS CETTE ANNÉE AU BAC

tocqueville,cicéron,spinozaLes sujets du bac S

- "Une œuvre d'art a-t-elle toujours un sens ?"

- "La politique échappe-t-elle à une exigence de vérité ?"

Les élèves ont aussi été invités à réfléchir sur un texte de Cicéron :

"Comment peut-on prévoir un événement dépourvu de toute cause ou de tout  indice qui explique qu'il se produira ? Les éclipses du soleil et de la lune sont  annoncées avec beaucoup d'années d'anticipation par ceux qui étudient à l'aide de calculs les mouvements des astres. De fait, ils annoncent ce que la loi naturelle réalisera. Du mouvement invariable de la lune, ils déduisent à quel moment la lune, à l'opposé du soleil, entre dans l'ombre de la terre, qui est un cône de ténèbres, de telle sorte qu'elle s'obscurcit nécessairement. Ils savent aussi quand la même lune en passant sous le soleil et en s'intercalant entre lui et la terre, cache la lumière du soleil à nos yeux, et dans quel signe chaque planète se trouvera à tout moment, quels seront le lever ou le coucher journaliers des différentes constellations. Tu vois quels sont les raisonnements effectués par ceux qui prédisent ces événements.

Ceux qui prédisent la découverte d'un trésor ou l'arrivée d'un héritage, sur quel indice se fondent-ils ? Ou bien, dans quelle loi naturelle se trouve-t-il que cela arrivera ? Et si ces faits et ceux du même genre sont soumis à pareille nécessité, quel est l'événement dont il faudra admettre qu'il arrive par accident ou par pur hasard ? En effet, rien n'est à ce point contraire à la régularité rationnelle que le hasard, au point que même un dieu ne possède pas à mes yeux le privilège de savoir ce qui se produira par hasard ou par accident. Car s'il le sait, l'événement arrivera certainement ; mais s'il se produit certainement, il n'y a plus de hasard ; or le hasard existe : par conséquent, il n'y a pas de prévision d'événements fortuits."

Cicéron, De la divination (Ier siècle avant J.-C.)

Les sujets du bac ES

- "La conscience de l'individu n'est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient?"

- "L'artiste donne-t-il quelque chose à comprendre ?"

Le commentaire de texte porte sur un extrait de Spinoza :

"Dans un Etat démocratique, des ordres absurdes ne sont guère à craindre, car il est presque impossible que la majorité d’une grande assemblée se mette d’accord sur une seule et même absurdité. Cela est peu à craindre, également, à raison du fondement et de la fin de la démocratie, qui n’est autre que de soustraire les hommes à la domination absurde de l’appétit et à les maintenir, autant qu’il est possible, dans les limites de la raison, pour qu’ils vivent dans la concorde et dans la paix. Ôté ce fondement, tout l’édifice s’écroule aisément. Au seul souverain, donc, il appartient d’y pourvoir ; aux sujets, il appartient d’exécuter ses commandements et de ne reconnaître comme droit que ce que le souverain déclare être le droit. Peut-être pensera-t-on que, par ce principe, nous faisons des sujets des esclaves ; on pense en effet que l’esclave est celui qui agit par commandement et l’homme libre celui qui agit selon son caprice. Cela cependant n’est pas absolument vrai ; car en réalité, celui qui est captif de son plaisir, incapable de voir et de faire ce qui lui est utile, est le plus grand des esclaves, et seul est libre celui qui vit, de toute son âme, sous la seule conduite de la raison."

Baruch Spinoza, Traité théologico-politique (1670)

Les sujets du bac L

- "Respecter tout être vivant, est-ce un devoir moral ?"

- "Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?"

Le commentaire de texte porte sur un extrait de Alexis de Tocqueville :

"Les croyances dogmatiques sont plus ou moins nombreuses, suivant les temps. Elles naissent de différentes manières et peuvent changer de forme et d’objet ; mais on ne saurait faire qu’il n’y ait pas de croyances dogmatiques, c’est-à-dire d’opinions que les hommes reçoivent de confiance et sans les discuter. Si chacun entreprenait lui-même de former toutes ses opinions et de poursuivre isolément la vérité dans des chemins frayés par lui seul, il n’est pas probable qu’un grand nombre d’hommes dût jamais se réunir dans aucune croyance commune. 

Or, il est facile de voir qu’il n’y a pas de société qui puisse prospérer sans croyances semblables, ou plutôt il n’y en a point qui subsistent ainsi ; car, sans idées communes, il n’y a pas d’action commune, et, sans action commune, il existe encore des hommes, mais non un corps social. Pour qu’il y ait société, et, à plus forte raison, pour que cette société prospère, il faut donc que tous les esprits des citoyens soient toujours rassemblés et tenus ensemble par quelques idées principales ; et cela ne saurait être, à moins que chacun d’eux ne vienne quelquefois puiser ses opinions à une même source et ne consente à recevoir un certain nombre de croyances toutes faites. 

Si je considère maintenant l’homme à part, je trouve que les croyances dogmatiques ne lui sont pas moins indispensables pour vivre seul que pour agir en commun avec ses semblables."

Alexis de Tocqueville, De la Démocratie en Amérique (1840)

Le café philosophique que l'un de nos derniers débats s'intéressait lui aussi à l'un des sujets proposés : "Suis-je ce que le passé fait de moi ?" Voir le compte-rendu de cette séance ici.

 

LE BAC DE PHILO : SES LÉGENDES URBAINES...

Alors que le bac de philosophie a lieu ce matin, retour sur quelques idées reçues autour de cette épreuve (source : 20 Minutes)...

Est-il raisonnable de croire aux anecdotes rocambolesques racontées sur le Web ? Si le sujet du bac de philo de ce mercredi devrait être tout autre, les lycéens de terminale seraient tout de même avisés de se poser sérieusement la question. Surtout s’ils comptaient jouer leur va-tout sur les légendes urbaines et les idées reçues qui circulent sur la Toile au sujet de l’épreuve de philosophie… A lire certains échanges sur les forums et les réseaux sociaux, il semblerait en effet que collent encore aux basques des professeurs de philosophie de drôles d’a priori...

LA SUITE ICI...

 

16/06/2015

ECO : LE DANGER DU PHILOSOPHE

nom-de-la-rose-1986-14-g.jpg"— Il y a tant d’autres livres qui parlent de la comédie, tant d’autres encore qui contiennent l’éloge du rire. Pourquoi celui-ci t’inspirait-il tant d’épouvante ?

— Parce qu’il était du Philosophe. Chacun des livres de cet homme a détruit une partie de la science que la chrétienté avait accumulée tout au long des siècles. Les Pères nous avaient transmis ce qu’il fallait savoir sur la puissance du Verbe, et il a suffi que Boèce commentât le Philosophe pour que le mystère divin du Verbe se transformât en la parodie humaine des catégories et du syllogisme… Le livre de la Genèse dit ce qu’il faut savoir sur la composition du cosmos, et il a suffi qu’on redécouvrît les livres de physique du Philosophe, pour que l’univers fût repensé en termes de matière sourde et visqueuse. […] Chaque mot du Philosophe, sur qui désormais jurent même les saints et les souverains pontifes, a renversé l’image du monde. Mais il n’est pas allé jusqu’à renverser l’image de Dieu. Si ce livre devenait… était devenu matière de libre interprétation, nous aurions franchi la dernière limite."

Umberto Eco, Le Nom de la Rose (1980)

 

SPINOZA : LE PROBLÈME AVEC LES PHILOSOPHES...

spinoza_31.jpg"Les philosophes conçoivent les affections qui se livrent bataille en nous, comme des vices dans lesquels les hommes tombent par leur faute, c'est pourquoi ils ont accoutumé de les tourner en dérision, de les déplorer, de les réprimander, ou, quand ils veulent paraître plus moraux, de les détester. Ils croient ainsi agir divinement et s'élever au faîte de la sagesse, prodiguant toutes sortes de louanges à une nature humaine qui n'existe nulle part, et flétrissant par leurs discours celle qui existe réellement. Ils conçoivent les hommes en effet, non tels qu'ils sont, mais tels qu'eux-mêmes voudraient qu'ils fussent : de là cette conséquence, que la plupart, au lieu d'une Ethique, ont écrit une Satire, et n'ont jamais eu en Politique de vues qui puissent être mises en pratique ; la Politique, telle qu'ils la conçoivent, devant être tenue pour une Chimère, ou comme convenant soit au pays d'Utopie, soit à l'âge d'or, c'est-à-dire à un temps où nulle institution n'était nécessaire. Entre toutes les sciences, donc, qui ont une application, c'est la Politique où la théorie passe pour différer le plus de la pratique, et il n'est pas d'hommes qu'on juge moins propres à gouverner l'État, que les théoriciens, c'est-à-dire les philosophes."

Baruch SpinozaTraité théologico-politique (1670)