Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2015

EN ATTENDANT LA SAISON 7

A partir de la rentrée, le café philo revient pour une nouvelle saison. 

Bientôt, plus d'informations sur notre page Facebook et sur notre site.

En attendant, ce blog continue. Bientôt, vous pourrez retrouver sur ce site le compte-rendu de la 50e séance "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité ?" ainsi qu'un bilan de la saison 6 du café philo.

 

24/07/2015

SANS COMMENTAIRE

Philosophie_africaine.PNG

 

21/07/2015

LE PENSEUR ALLEMAND JÜRGEN HABERMAS JUGE L'ACCORD GREC "TOXIQUE"

792807--.jpgDans un entretien au «Guardian», le philosophe et sociologue allemand Jürgen Habermas juge l'accord signé lundi entre la Grèce et ses créanciers «toxique», et se montre très critique vis-à-vis du gouvernement d'Angela Merkel.

L’accord conclu lundi entre la Grèce et ses créanciers est «toxique». Dans un entretien au Guardian publié jeudi, le philosophe et sociologue allemand Jürgen Habermas, qui commente peu l’actualité politique, s’attaque pêle-mêle à la gestion de la crise grecque et au gouvernement allemand. Selon lui, l’accord signé lundi, qui prévoit un nouveau plan d’aide pour la Grèce en échange de mesures d’austérité rejetées par le référendum du 5 juillet est "destructeur".

Cet accord "contredit ouvertement les principes démocratiques de l’Union européenne» et n’a pas de sens d’un point de vue économique, juge le penseur, figure du mouvement étudiant allemand de la fin des années 1960. Il y voit un «mélange toxique entre des réformes structurelles nécessaires et des mesures néolibérales qui décourageront complètement un peuple grec déjà épuisé, et tuera dans l’œuf tout élan de croissance". "Forcer le gouvernement grec à donner son accord à un fonds de privatisation, économiquement discutable et éminemment symbolique, ne peut être compris que sous l’angle d’un châtiment décrété contre un gouvernement de gauche", analyse le philosophe, qui réclame une restructuration de la dette grecque...

LA SUITE ICI

19/07/2015

LES SUJETS AUXQUELS VOUS AVEZ "ÉCHAPPÉS" (POUR L'INSTANT ?)

P1030950.JPGA chaque fin de séance (ou presque), les participants du café philosophique de Montargis choisissent le sujet de la séance suivante.

Voici quelques-uns des sujets qui ont été proposés, sans avoir été élus (du moins pour l'instant ?) : 

 

 

 

- Doit-on prendre ses rêves pour la réalité ?

- De quelle laïcité parlons-nous ?

- Le souci de la beauté révèle-t-il à l'homme son humanité ?

- Doit-on mourir pour une cause ?

- Doit-on prendre ses rêves pour la réalité ?

- Vox populi vox dei ?

Y a-t-il des civilisations supérieures à d'autres ?

- Y a-t-il une morale politique ?

- L'enfer est-il pavé de bonnes intentions ?

- On rêve ou quoi ?

- Qu'est-ce qu'un vrai cadeau ?

- Qu'est-ce que la beauté ?

- A-t-on toujours le choix ?

- Une morale sans Dieu est-elle possible ?

- Le réel se réduit-il à ce que l’on perçoit ?

- Histoire contre devoir de mémoire

- La folie

- La faim (sic) justifie-t-elle les moyens ?

- L'inconscient existe-t-il ?

- Adolescence : âge de la révolte ou du conformisme ?

- L'enfance

- Faut-il brûler les philosophes ?

- Un bon artiste est-il un artiste mort ? 

- La fin des prisons est-elle possible et souhaitable ?

- Science et conscience

- Argent, fric et richesse : bienfait, lien social ou mirage ?

- Suis-je ce que la culture fait de moi ?

- Les morts ont-ils droit de Cité ?

- Pourquoi fait-on des enfants ?

- L'État est-il une violence institutionnalisée?

- La pensée de la mort importe-t-elle à la vie ?

- La propriété est-elle la base de toute liberté ?

- L’histoire a-t-elle un sens ?

- L’égalité est-elle une utopie ?

- De quoi sommes-nous responsables ?

- Comment devient-on femme aujourd’hui ?

- Un cosmopolitisme est-il souhaitable ?

- Comment vieillir ?

- Un bon citoyen peut-il être hors-la-loi ?

- Une chose est-elle bonne parce que nous la désirons ? 

- Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?

- Qu’y a-t-il de vrai dans la sensation ?

- Exister est-ce seulement vivre ?

- Le désir est-il seulement créateur d’illusions ?

- La sagesse est-elle l’absence de passions ?

- La vie a-t-elle un sens ?

- Autrui est-il mon semblable ?

- L’histoire se répète-t-elle ?

- Vérité et violence sont-ils forcément incompatibles ?

- L’école m’apprend-elle à devenir quelqu’un ?

- Et si on parlait d'amour ?

 

17/07/2015

AU SUJET DE LA DETTE GRECQUE... AU VIe SIÈCLE AVANT JC

solon_360x450.jpg"Après cela, il survint entre l’aristocratie et le peuple un conflit qui fut de longue durée. En effet, leur constitution était en tout point oligarchique ; et, en particulier, les pauvres étaient les esclaves des riches, aussi bien les hommes que les femmes et les enfants. On les appelait clients et hectémores (soumis au paiement du sixième) ; car c’était moyennant ce fermage des cinq sixièmes qu’ils travaillaient les terres des riches.

Toute la terre était entre les mains de quelques-uns ; et, si les paysans ne s’acquittaient pas de leur fermage, on pouvait les emmener en captivité, eux et leurs enfants ; et les prêts, pour tous, étaient garantis par la personne du débiteur jusqu’à la venue de Solon, premier chef du parti populaire.

Donc, ce qu’il y avait de plus pénible, de plus amer dans la constitution, c’était, pour le plus grand nombre, l’esclavage. Toutefois, les autres dispositions étaient aussi un sujet de mécontentement : car, pour ainsi dire, le peuple n’avait aucune part aux affaires... 

Telle était l’organisation de la constitution ; le plus grand nombre était l’esclave de la minorité : aussi le peuple se souleva contre l’aristocratie. Comme le conflit était violent et que, depuis longtemps, ils se faisaient face les uns et les autres, d’un commun accord, on choisit Solon comme médiateur on lui donna pour mission de réformer la constitution, après qu’il eut écrit une élégie dont voici le début :

"Je comprends ce qu’il en est et, dans mon cœur, je ressens de la douleur en voyant la plus vieille terre d’Ionie que l’on est en train d’assassiner."

Dans cette élégie, il lutte et discute avec les deux partis dans l’intérêt de chacun d’eux et après cela, il les exhorte en commun à mettre fin à leur rivalité actuelle. Solon, par sa naissance et sa renommée, faisait partie des premiers de la cité, mais par sa fortune et son activité, il appartenait à la classe moyenne, comme les autres auteurs le reconnaissent et comme lui-même l’atteste dans le poème que voici, où il exhorte les riches à ne pas prendre plus que leur part :

"Vous, apaisez dans votre poitrine la violence de votre cœur, vous qui en êtes arrivés au dégoût de nombreux biens, disposez à la modération votre esprit hautain : car nous n’obéirons pas et tout ne se conformera pas à vos désirs."

Et, d’une façon générale, il rejette la responsabilité du conflit sur les riches…

Placé à la tête des affaires, Solon libéra le peuple pour le présent et pour l’avenir en défendant de prendre pour gage la personne du débiteur ; il établit des lois, il annula les dettes tant privées que publiques, ce que l’on appelle du nom de "seisachtie" (levée du fardeau), voulant signifier par là que l’on s’était débarrassé de son fardeau."

Aristote, Constitution d'Athènes (IVe s. av JC)

Voir aussi ce lien : http://www.ouvroir.info/zinc/spip.php?article56

 

04/07/2015

BIENTÔT SUR CE SITE LE COMPTE-RENDU DE LA DERNIÈRE SÉANCE

Bientôt sur ce site, vous pourrez trouver le compte-rendu de la dernière séance, la 50e du café philosophique de Montargis.

Le débat était intitulé : "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité ?" Il était suivi d'un blind-test, qui sera également mis en ligne.

 

 

27/06/2015

TOURNÉE DES CAFÉS PHILOS : UNE VIRÉE À HAÏTI

1966779_622846197768628_703838316_n.jpgDans le cadre de sa tournée des cafés philosophiques, le café philosophique de Montargis souhaite faire un coup de projecteur sur les cafés culturels, philosophiques et scientifiques du GRETAS (Groupe de réflexion, d'étude et d'action sociale), à Haïti.

Ces cafés ont lieu chaque dernier samedi du mois à Petit-Goâve, une ville située à l'ouest d'Haïti. Ces animations sont à la croisée des chemins entre la philosophie et les sciences humaines et sociales. L'ambition du GRETAS est de permettre d'ouvrir la population haïtienne - et en particulier les jeunes - à d'importants débats. 

Le GRETAS a vu le jour à Port-au-Prince en 2013 et est reconnue par le ministère des affaires sociales et du travail (MAST). Professeurs d'université, spécialistes en sciences humaines, écrivains et artistes participent à ces cafés scientifiques et culturels, avec des sujets comme "Démocratie et Etat de Droit", "Pensée haïtienne et modernité occidentale", "Négritude et émancipation dans les Caraïbes", "Réseaux sociaux et éthique" ou encore "Apprendre à philosopher entre l’a priori et la sensibilité". 

Le café philosophique de Montargis ne peut que saluer l'ambition de cette association encore très jeune mais qui est parvenue à rassembler plus de 1000 participants au cours d'une journée "Environnement et développement en Haïti" le 5 juin 2013. Voilà ce que disent les organisateurs au sujet de leurs animations aux succès qui ne sont pas près de s'arrêter : "Aujourd’hui, nous savons que les études et la réflexion représentent des facteurs déterminants dans le développement des sociétés modernes. Cependant, en Haïti on tend à négliger ces facteurs... Nous croyons profondément que nos actions citoyennes collectives peuvent nous aider à recoudre le tissu social, à faciliter la cohésion sociale entre nos concitoyens."

Page Facebook de GRETAS HAÏTI

 

Publié dans Tournée des cafés philos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | |

21/06/2015

COUP DE PROJECTEUR DU CAFÉ PHILO SUR LE MARCHE ART ET CRÉATION D’ÉTÉ

Le Marché Art et Création, organisé par l'association Art et Culture Montargis, prend ses quartiers d'été : il n'aura pas lieu les 1ers samedis de juillet et d'août.

Le dernier de la saison se déroulera donc ce samedi 27 juin, au Belman (Hôtel de France), à Montargis, de 9h à 20h, avec un espace Soldes pour la plupart des exposants.

Vous pourrez y retrouver :

- des créations textiles ; 

- des créations bijoux (avec une ligne spéciale "cadeaux de fin d'année pour les maîtresses, nounous, ATSEM, AVS,...)

- de la céramique ;

- des confitures artisanales ;

- de la peinture sur porcelaine ;

- de la peinture à l'encaustique ;

- de la peinture sur œufs (tradition roumaine),...

Entrée libre.

20/06/2015

MERCI AUX PARTICIPANTS DE LA 50E SÉANCE DU CAFÉ PHILOSOPHIQUE DU 19 JUIN 2015

montage café philo.pngLe café philosophique de Montargis se réunissait le 19 juin 2015 pour sa 50e séance, qui était aussi la dernière de la saison.

Pour cette séance particulière à plus d'un titre, environ 90 participants étaient venus débattre pour un sujet de circonstance : "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité?

Pour l'occasion, Claire et Bruno avaient organisé un blind-test sur la philosophie, avec des lots en jeu. Sur ce site, vous pourrez bientôt retrouver les questions qui ont été posées pour ce blind-test, mais aussi le compte-rendu de cette 50e séance.

Le café philosophique de Montargis clôturait cette année sur une note à la fois amusante, vivante et émouvante. Rendez-vous a été pris pour la rentrée 2015, afin que le café philosophique de Montargis continue sa belle aventure !

Restez en ligne sur ce site pour plus d'informations !

Photos : JB Dos Ramos

 

19/06/2015

TOUTES NOS SÉANCES

Saison 6

Débat 50 [Saison 6] - Vendredi 19 juin 2015 : "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité?" Soirée spéciale 50e Café Philo

Débat 49 [Saison 6] - Vendredi 22 mai 2015 : "Est-il raisonnable de croire en Dieu ?"

Débat 48 [Saison 6] - Vendredi 17 avril 2015 : "Suis-je ce que mon passé fait de moi ?"

Débat 47 [Saison 6] - Vendredi 20 mars 2015 : "Autrui, antidote à la solitude?"

Débat 46 [Saison 6] - Vendredi 30 janvier 2015 : "Le langage trahit-il la pensée ?"

Débat 45 [Saison 6] - Vendredi 12 décembre 2014 : "Doit-on tout faire pour être heureux?"

Débat 44 [Saison 6] - Vendredi 14 novembre 2014 : "Le monstre est-il parmi nous?"

Débat 43 [Saison 6] - Vendredi 26 septembre 2014 : "Existe-t-on quand personne ne nous regarde ?"

Saison 5

Débat 42 [Saison 5] - Vendredi 13 juin 2014 : "Avons-nous ce que nous méritons?"

Débat 41 [Saison 5] - Vendredi 9 mai 2014 : "Faut-il trouver un sens à chaque chose ?" Café philo spécial co-animé avec des élèves de Terminale littéraire

Débat 40 [Saison 5] - Vendredi 28 mars 2014 : "Famille(s) je vous aime, famille(s) je vous hais" 

Débat 39 [Saison 5] - Vendredi 14 février 2014 : "La raison a-t-elle à s'occuper de l'irrationnel ?"

Débat 38 [Saison 5] - Vendredi 10 janvier 2014 : "L'utopie est-elle dénuée de toute valeur ?"

Débat 37 [Saison 5] - Vendredi 29 novembre 2013 : "Un bon artiste est-il le Surhomme ?" Café philo exceptionnel à l'AGART d'Amilly

Débat 36 [Saison 5] - Vendredi 8 novembre 2013 : "Qu'est-ce que l'amitié"?"

Débat 35 [Saison 5] - Vendredi 27 septembre 2013 : "Justice : surveiller, punir ou guérir ?"

Saison 4

Débat 34 [Saison 4] - Vendredi 28 juin 2013 : "Qu'est-ce qu'une vie réussie ?"

Débat 33 [Saison 4] - Vendredi 7 juin 2013 : "Manipulation dans le couple : Pourquoi rester ? Comment partir ?Avec la participation de Catherine Armessen, médecin et auteur de La Marionnette (éd. Feuillage)

Débat 32 [Saison 4] - Vendredi 3 mai 2013 : "L'amour peut-il se passer de normes?"

Débat 31 [Saison 4] - Vendredi 22 mars 2013 : "Puis-je faire ce que je veux de mon corps ?Café philo spécial co-animé avec des élèves de Terminale littéraire

Débat 30 [Saison 4] - Vendredi 1er mars 2013 : "Puis-je savoir qui je suis?"

Débat 29 [Saison 4] - Vendredi 1er février 2013 : "Oser la gentillesse : est-ce encore possible ?"

Débat 28 [Saison 4] - Vendredi 21 décembre 2012 : "Catastrophe ! la fin du monde? La peur peut-elle être bonne conseillère?"

Débat 27 [Saison 4] - Vendredi 30 novembre 2012 : "Mémoire, mémoires...  : Cette mémoire qui nous construit, cette mémoire qui nous détruitCafé philo spécial avec la participation de Jean-Dominique Paoli

Débat 26 [Saison 4] - Vendredi 19 octobre 2012 : "La vérité est-elle toujours bonne à dire ?"

Débat 25 [Saison 4] - Vendredi 28 septembre 2012 : "Prendre son temps est-ce le perdre ?"

Saison 3

Débat 24 [Saison 3] - Vendredi 6 juillet 2012 : "Peut-on vraiment être en vacances?"

Débat 23 [Saison 3] - Vendredi 20 avril 2012 : "Qu'est-ce qu'un bon Président ?" Spécial Elections présidentielle

Débat 22 [Saison 3] - Vendredi 30 mars 2012 : "Peut-on être jeune et heureux ?Café philo spécial co-animé avec des élèves de Terminale littéraire

Débat 21 [Saison 3] - Vendredi 24 février 2012 : "L'école sert-elle à enseigner ou à éduquer ?"

Débat 20 [Saison 3] - Vendredi 27 janvier 2012 : "Vivre seul(e) ou mal accompagné(e) ?" Débat autour de cette question : "La vie est-elle trop courte pour s'ennuyer avec quelqu'un qui n'en vaut pas la peine ?"

Débat 19 [Saison 3] - Vendredi 9 décembre 2011 : "Les riches le méritent-ils ?" Café Philo spécial Fêtes de fin d'année

Débat 18 [Saison 3] - Vendredi 4 novembre 2011 : "Mes passions sont-elles des entraves à ma liberté ?"

Débat 17 [Saison 3] - Vendredi 30 septembre 2011 : "La vie n'est-elle qu'une suite de hasards ?"

Saison 2

Débat 16 [Saison 2] - Vendredi 22 juillet 2011 : "Qui dit "jeune" dit-il forcément "con"?"

Débat 15 [Saison 2] - Vendredi 24 juin 2011 : "Pensées sectaires : Où s'arrête ma liberté?" Café philo avec la participation de Catherine Armessen, médecin et auteur de Manipulation, éd. Cheminements (Prix Littré 2008)

Débat 14 [Saison 2] - Vendredi 27 mai 2011 : "Le café philo passe le bac : Qu’attendons-nous pour être heureux ?" Café philo spécial Bac

Débat 13 [Saison 2] - Vendredi 1er avril 2011 : "Parlons sérieux, parlons rire"Café Philo spécial 1er avril

Débat 12 [Saison 2] - Vendredi 18 février 2011 : "L’art : à quoi ça sert ?"

Débat 11 [Saison 2] - Vendredi 28 janvier 2011 : "Indignez-vous (?)"

Débat 10 [Saison 2] - Vendredi 17 décembre 2010 : "Le Père Noël est-il un imposteur ?Café Philo spécial Noël

Débat 9 [Saison 2] - Vendredi 26 novembre 2010 : "Engagement(s) ! - Philosophie de l’engagement et engagements du philosophe"

Débat 8 [Saison 2] - Vendredi 29 octobre 2010 : "Cela a-t-il encore un sens de philosopher aujourd’hui ?"

Saison 1

Débat 7 [Saison 1] - Samedi 3 juillet 2010 : "Faut-il brûler Freud ?"

Débat 6 [Saison 1] - Samedi 12 juin 2010 : "Le café philo passe le bac : Pourquoi travaille-t-on ?" Café philo spécial Bac

Débat 5 [Saison 1] - Samedi 6 mars 2010 : "L’éducation à la non-violence est-elle garante de la paix ?" Café philo spécial, avec l’intervention de Vincent Roussel, membre de la Coordination française pour la Décennie

Débat 4 [Saison 1] - Samedi 16 janvier 2010 : "Y a-t-il un Humanisme aujourd’hui ?" Café philo "supplément d'AME" (service culturel de l'Agglomération Montargoise Et rives du Loing), dans le cadre des représentations du Neveu de Rameau de Diderot (Pannes, 21-22 janvier 2010) 

Débat 3 [Saison 1] - Samedi 5 décembre 2009 : "A-t-on le droit de mourir ?"

Débat 2 [Saison 1] - Samedi 7 novembre 2009 : "Religion = opium du peuple ?"

Débat 1 [Saison 1] - Samedi 3 octobre 2009 : "Autrui, obstacle à ma liberté ?"

café philosophique de montargis,philo,philosophie,montargis

Album photo du café philo ici

 

LE CAFÉ PHILOSOPHIQUE DE MONTARGIS FÊTE CE SOIR SA 50E SÉANCE

Dos Ramos.jpegCinq ans de réflexion et un cercle d’amateurs qui s’est bien agrandi. Le point avec les deux fondateurs du Café philo, Claire Durand et Bruno Chiron.

Suis-je ce que mon passé a fait de moi ? Le sujet du Bac philo 2015 proposé mercredi aux terminales littéraires fait sourire Claire Durand, enseignante et cofondatrice du Café philosophique de Montargis. Pure coïncidence, la question était au centre d'une des dernières séances à la Brasserie de La Chaussée.

Comme quoi, le rendez-vous "tape" juste. Et les amateurs affluent. Aujourd'hui, Bruno et Claire font circuler quatre micros dans la salle, pour essayer de donner la parole à tous ceux qui le souhaitent. "Depuis deux ans, la participation s'est stabilisée à environ cent personnes à chaque séance, alors qu'au début, on était quinze ou vingt…", explique Claire Durand...

La suite ici...

Photo : JB Dos Ramos

Cet article est le 1700e du site du café philosophique de Montargis

CELA A-T-IL UN SENS DE PHILOSOPHER DE NOS JOURS ?

En novembre 2010, lors de sa deuxième saison, le café philosophique de Montargis proposait un débat intitulé : "Cela a-t-il un sens de philosopher de nos jours ?"

Retrouvez les références, les documents et le compte-rendu de cette séance sur ce lien.

 

SANS COMMENTAIRE

Dos Ramos.jpeg

Photo : JF Dos Ramos

CAFÉ PHILOSOPHIQUE DE MONTARGIS : "LA PHILOSOPHIE A-T-ELLE UNE QUELCONQUE UTILITÉ ?"

Affiche La philosophie a-t-elle une quelconque utilité 2.png

La prochaine séance du café philosophique de Montargis aura lieu le vendredi 19 juin 2015 à 19 heures, à la Brasserie du Centre commercial de la Chaussée.

Il s'agira d'une séance spéciale 50e café philo !

Le débat sera intitulé : "La philosophie a-t-elle une quelconque utilité ?"

 

18/06/2015

APPRENDRE LA PHILOSOPHIE À L'ECOLE : UNE EXCEPTION FRANÇAISE ?

o-BAC-PHILO-facebook.jpgLa philosophie est obligatoire au lycée en France, ce qui en fait un modèle remarquable, même s'il n'est pas unique.

Ainsi, en Europe, ce choix n'a pas réellement d'équivalent comme le remarque la journaliste Annabelle Laurent dans un article paru dans Slate : "La France, l'Italie, l'Espagne, le Portugal font partie  des quelques pays d'Europe où il est obligatoire d'étudier la philosophie au lycée. Si elle n'est pas pour autant absente des enseignements ailleurs, la rendre obligatoire, et dans le cas de la France la donner en épreuve du bac, c'est lui reconnaître une vraie mission éducative et exiger de tous les citoyens qu'ils soient confrontés, au moins quelques heures dans leur vie, à des questions philosophiques... Sans philo, dans la vie adulte tu n'entreras pas."

Dans l'autres pays européens - la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Suède, ou la Suisse - l'apprentissage de la philosophie est optionnel. Commentaire de la journaliste : "On peut s'étonner que l'Allemagne et l'Angleterre n'aient pas accordé une place aussi importante que la France à la philosophie à l'école, étant donné leur apport pourtant considérable (Hobbes, Hume, Kant, Hegel, Nietzsche, etc, etc,) à la philosophie. L'explication réside dans la particularité de l'histoire française: la philosophie des Lumières a appuyé la constitution de l'Etat."

Le modèle français n'est pas une exception comme le rappelle le site Defibac : "L'enseignement de la philosophie dans le monde s'est étendu sur les bases de ce modèle. C'est ainsi que dans les pays d'Amérique latine, d'Afrique et d'Europe de l'Est, qui sont pour la plupart sortis de systèmes dictatoriaux, la philosophie assure la sensibilisation des jeunes aux principes de liberté de la pensée. Son enseignement y est perçu comme un élément durable du processus de démocratisation."

http://www.defibac.fr/l-enseignement-de-la-philosophie-da...

http://www.slate.fr/story/23119/pourquoi-la-france-tient-...