Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • PROCHAIN CAFÉ PHILOSOPHIQUE AUTOUR DES PASSIONS

    Le café philosophique de Montargis fixe un nouveau rendez-vous le vendredi 4 novembre à 18H30 à la Brasserie du centre commercial de la Chaussée. Pour cette séance, le débat portera sur ce sujet : "Mes passions sont-elles des entraves à ma liberté ?"

    3964127801.jpgAlors que vivre pleinement de ses passions semble être l’apanage de l’aventurier qui profite exhaustivement de sa vie, se soumettre à ses envies est un défaut que plus d’un homme maître de ses décisions refusent. Le passionné est mu par l’objet de son désir extrême. Il ne vit que par lui, se substitue à lui, devient sa passion. Dès lors, on oppose souvent celui qui suit ses passions et l’homme libre dans le sens où le second peut se faire arbitre des causes et conséquences stimulant son acte. Alors, l’homme libre est-il celui qui est parvenu à maîtriser ses appétits, voire à les supprimer ? Est-ce seulement possible ? La liberté n’est-elle qu’une illusion ? Refuser d’entendre ses passions est-ce un gage d’épanouissement choisi ?

    Autant de questions qui seront discutées vendredi 4 novembre, à partir de 18 h 30, à la brasserie du centre commercial de La Chaussée. Participation libre et gratuite.


    Lien permanent Catégories : =>Saison 3, [18] "Mes passions sont-elles des entraves à ma li Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • SOUVENIRS, SOUVENIRS

    Les plus fidèles du café philosophique de Montargis s'en souviennent sans doute : le tout premier café philo, le 3 octobre 2009, était intitué "Autrui obstacle à ma liberté".

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce lien.

     

    Lien permanent Catégories : => Saison 1, =>Saison 3, [01] "Autrui : obstacle à ma liberté?", [18] "Mes passions sont-elles des entraves à ma li Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • COMPTE RENDU DE LA DERNIÈRE SÉANCE

    Thème du débat : "La vie n'est-elle qu'une suite de hasards ?"

    Date : 30 septembre 2011 à la Brasserie du centre commercial de la Chaussée.

    Environ 45 personnes étaient présentes pour ce premier café philosophique de la saison. Le sujet choisi était particulièrement ardu puisqu’il portait sur le hasard, un concept, dit Bruno, qui a toujours posé problème aux philosophes, lorsqu’il n’a pas été purement et simplement dénié. Pourquoi cette négation ?

    Claire et Bruno proposent de partir d’un exemple. Anne-Marie est une femme qui a des années vécue seule. Elle a fait confiance à sa bonne étoile pour trouver une personne avec qui elle vivrait mais force est de constater que sa destinée ne lui a pas été favorable. Si bien que, jusque vers l’âge de quarante ans, elle reste célibataire. Un jour, un banal accrochage de voiture inopinée la conduit à la gendarmerie. Elle se retrouve nez à nez avec un homme qui ne la laisse pas indifférente. Répondant à son invitation, elle accepte de le revoir, commençant une idylle et une nouvelle vie : "le hasard fait bien les choses", dira-t-elle à leur mariage ! Anne-Marie et cet homme – nous l’appellerons Paul – se marient et vivent ensemble une dizaine d’années, des années heureuses qui confortent Anne-Marie dans sa vision d’une bonne étoile protectrice. Un soir, cependant, la gendarmerie où travaille Paul l’appelle : un accident de voiture a eu lieu. Son mari vient de décéder : une nouvelle fois, le hasard a frappé a sa porte. Un hasard tragique, cette fois.

    Le hasard fait-il les choses ? Il semble y avoir une contradiction à dire cela. Le hasard c’est la contingence. Alors, plutôt que de hasard, peut-on parler ici de prédestination comme guide de l’action guidée par une intelligence supérieure derrière cette suite d’événements ?

    Une première participante émet l’avis que selon elle "rien n’arrive par hasard" (une première négation du hasard) : chacun a un rôle à jouer dans sa vie, même si nous n’en sommes pas conscients. Cette opinion est contestée par plusieurs autres participants qui donnent au hasard une place importante, sans toutefois faire du hasard l’alpha et l’oméga de notre existence : le monde ne serait pas qu’un "vaste chantier sans architecte et sans fin" comme le sous-entendait le poète épicurien du Ier siècle av. J.C. Lucrèce !

    Qu’est-ce donc que le hasard ? Une suite d’événements chaotiques ? La manifestation d’une intelligence supérieure qui nous guiderait tels des pantins ? Finalement, le hasard ne serait que l’interprétation d’événements chaotiques et/ou incompréhensibles (Freud). Ainsi, un participant évoque l’exemple de la naissance du genre humain, provoquée par la chute "hasardeuse" d’une météorite. À cette remarque, un autre participant rebondit en s’interrogeant s’il ne s’agit pas de "science" plutôt que de hasard. Tout est histoire d’interprétation.

    Le hasard ne serait-il donc pas l’ennemi de la raison ? Les philosophes auraient tendance à le penser, tant le hasard, "ce mal-aimé", leur a donné du fil à retordre. Bruno rappelle l’étymologie du terme : le mot hasard tire son origine de l’arabe "az-zahr", le jeu de dés. De ce mot, on en a tiré un autre : "as", le premier chiffre de ce jeu de dés (cf. également cet article).

    Force est de constater que les philosophes n’aiment pas le hasard : face au chaos originel, au désordre, au hasard, l’intelligence humaine répond par le savoir, la science, la compréhension : "Au commencement était le chaos, puis vint l'intelligence qui débrouilla tout" (Anaxagore). Pour Confucius, "La vie de l'homme dépend de sa volonté ; sans volonté, elle serait abandonnée au hasard."  Vain combat, tant le hasard s’entête à guider des pans entiers de notre existence.

    Si la vie est une suite de hasards ou même s’il faut composer avec lui, alors la liberté n’existe pas. Qu’est-ce que le libre-arbitre ? On ne peut donc pas rationnellement se soumettre au seul hasard. D’ailleurs, pour Démocrite, "Tout ce qui existe dans l'univers est le fruit du hasard et de la nécessité." Les penseurs ont très vite cherché à repousser la place du hasard, synonyme de chaos et de désordre, comme de la Fortuna (ou "la Fortune", qui distribue aveuglément coups du sort et bonheur). Leucippe, (v. -460 - -370) affirme ceci : "Aucune chose ne devient sans cause, mais tout est l'objet d'une loi [raison] (λόγος), et sous la contrainte de la nécessité". Plus tard, avec l’avènement du christianisme, les philosophes chrétiens voient dans Dieu le principe d’une nécessité souveraine abolissant le chaos et le hasard : "Ce que nous appelons le hasard n'est que notre incapacité à comprendre un degré d'ordre supérieur" dit Jean Guitton.

    Pour beaucoup de penseurs donc, le hasard est l’opposé de la raison, l’opposé de l’intelligence et la négation de la liberté. Ainsi, être libre c’est être le maître absolu omniscient et omniprésent de son action. C’est un ennemi tenace qui a la peau dure car on a beau "raboter le hasard il en reste toujours quelque chose".

    Un participant considère pourtant que le hasard fait partie intégrante de la raison et de la science. Darwin a ainsi fait du hasard une composante de sa théorie de l’évolution des espèces, ce qui n’a pas été sans lui donner des problème de conscience religieuse.

    Loin d’être ce trou noir inexorable, le hasard peut en outre être paré de toutes les vertus. On peut penser alors à ces jeux de hasard, si populaires ! Ne pourrait-on pas les identifier à cette Bonne Fortune (Fortuna) ancestrale chargée de distribuer les bienfaits sans distinction ? Une Bonne Fortune que l’on peut également parer – à tort ou à raison – des atours des statistiques ! 

    Finalement, le hasard, qu’il soit bienvenu ou non, est la condition de notre liberté. C’est à nous qu’il convient  soit de l’accueillir avec bienveillance, soit de l’affronter avec le courage sartrien ! C’est dans le sens que l’on donne à la situation que se trouve ou pas le hasard. L’action donc me dépasse ; mais attention à la mauvaise foi ! Claire propose que le vrai homme sage irait prendre jusqu’à la posture des Stoïciens pour qui l’on ne devrait se préoccuper que de ce qui dépend de nous et considérer comme négligeable ce qui nous échappe (et la mort en fait partie !). (Manuel d’Épictète) Une posture ambitieuse et difficilement réalisable.

    Pour les croyants ou ceux qui font confiance au pari de Pascal, le hasard peut être la manifestation voire la chance d’une puissance supérieure (un dieu ?). Dans tous les cas, le hasard (ou les hasards), pour chaotique qu’il apparaisse et parce qu’il sait nous surprendre, nous émouvoir (qu’on pense aux arts aléatoires : ce compte-rendu est d'ailleurs illustré de reproductions de peintures faisant appel à cela, cf. infra), nous heurter, doit être considéré et pensé avec étonnement. L’étonnement qui est, comme le disait Platon (Téétète), la première étape vers la philosophie !

    Ce café philosophique s’achève par le vote du thème du prochain débat. Le choix se porte sur ce sujet : "Mes passions sont-elles des entraves à ma liberté ?" Rendez-vous le 4 novembre 2011 à la Brasserie du centre commercial de la Chaussée, à 18H30.

    Lien permanent Catégories : =>Saison 3, Comptes-rendus des débats, Philo-galerie, [17] "La vie n'est-elle qu'une suite de hasards?" Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • BIENTÔT LE PROCHAIN CAFÉ PHILOSOPHIQUE

    Affiche mes passions sont elles des entraves à ma liberté.pngDans une semaine, le vendredi 4 novembre 2011, le café philosophique de Montargis donne rendez-vous pour un nouveau débat : "Nos passions sont-elles des entraves à notre liberté ?"

    Comme d'habiture, la séance aura lieu lieu à la Brasserie du centre commercial de la Chaussée.

    Entrée libre et gratuite.

     

    Lien permanent Catégories : =>Saison 3, [18] "Mes passions sont-elles des entraves à ma li Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • JOURNÉE MONDIALE DE LA PHILOSOPHIE À L’UNESCO

    574bc9f89f.jpgLa Journée mondiale de la Philosophie édition 2011 aura lieu le 17 novembre au Siège de l’UNESCO à Paris.

    Dans le cadre de la célébration de cet événement, l’UNESCO, en coopération avec les institutions académiques, les acteurs de la société civile et d’autres partenaires du monde philosophique, offre aux philosophes, aux chercheurs, aux enseignants et étudiants ainsi qu’au grand public une grande diversité de conférences touchant à des thèmes variés tels que : le partage équitable des bénéfices scientifiques, les significations philosophiques des bouleversements politiques dans le monde arabe, le rôle et la place des femmes philosophes dans l’exercice de la pensée, ou encore les pratiques philosophiques avec les enfants, la philosophie et l’égalité des chances à l’école.

    Tout au long de la journée au Siège de l’UNESCO, les événements suivants se dérouleront :

    • Les Troisièmes Assises du Réseau international des femmes philosophes sous les auspices de l’UNESCO, seront organisées les 17 et 18 novembre 2011. Ces assises verront également le lancement du premier numéro de la Revue des femmes philosophes, ainsi qu’une conférence sur le thème « Ce que les femmes philosophes pensent du (nouveau) monde arabe. Ce que les femmes philosophes du (nouveau) monde arabe pensent ».
    • Panel international « Philosophie et sens de la justice: le partage équitable des bénéfices scientifiques », organisé par l’UNESCO le 17 novembre 2011.
    • 11es Rencontres sur les nouvelles pratiques philosophiques. Pratiques philosophiques et formation de l’esprit critique, organisées conjointement avec l’IUFM de Créteil et l’Association Philolab, les 16 et 17 novembre 2011.
    • Colloque-hommage « Actualité de la pensée et de l’œuvre de Mohammed Arkoun », conjointement organisé avec l’Université Nice Sophia-Antipolis, le 17 novembre 2011.
    • Table ronde « Sergio Vieira de Mello : Le combat d’un philosophe pour changer le monde », suivie de la projection du film documentaire « Sergio », organisées conjointement avec les Délégations permanentes du Brésil et des Etats-Unis d’Amérique auprès de l’UNESCO, le 17 novembre 2011.
    • Colloque « L’égalité des chances à l’école : Quelle égalité ? Quelles chances ? Le partage des connaissances en question », conjointement organisé avec le Collège international de philosophie (CIPh), le 18 novembre 2011.

    Se tiendront également un salon du livre, des café-philo, des ateliers de philosophie avec les enfants, des expositions, la remise du prix « Concours Philo » au lauréat 2010-2011 par la Fédération française des clubs UNESCO (FFCU) et le lancement du prochain « Concours Philo ». Des célébrations seront également organisées par différents acteurs dans plusieurs pays dans le monde.

    Contact :

    Courriel : worldphilosophyday@unesco.org

    Site Internet : http://www.unesco.org/new/fr/social-and-human-sciences/themes/human-rights/philosophy/philosophy-day-at-unesco/philosophy-day-2011

    Tél. : +33 (0)1 45 68 45 52

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • UNE NOUVELLE ÉMISSION TV AUTOUR DE LA PHILOSOPHIE

    president-franz-olivier-gisbert-L-EzQs9E.jpegFranz-Olivier Giesbert met la philosophie à l'honneur dans l'émission "2012 : les grandes questions".

    Chaque mois, le magazine animé par Franz-Olivier Giesbert offrira un éclairage philosophique sur les grands thèmes de la campagne présidentielle. En compagnie de trois philosophes et d’experts, l’émission passera les grands débats contemporains au crible de l’histoire des idées.

    Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de France 5.

    Revoir la première émission sur ce lien.

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • LES PHILOSOPHES ET LA PASSION

    Les philosophes grecs ont traité la passion, avec les passions, les englobant dans les émotions. Platon met en garde contre la passion et particulièrement contre la passion envers la Femme. C’est lui qui préconise "une Femme pour l’esthétique, un melon pour le délice, un jeune garçon pour le plaisir", Platon nous laissera "l’amour platonique" ! Épicure lui, recommande les passions non destructrices, surtout celle envers la Femme qu’il appelle "le plaisir d’Aphrodite".

    café philosophique de montargis, philo, philosophie, montargisPrécurseurs en matière de développement personnel les Stoïciens nous disent: "C’est parce vous ne maîtrisez ni vos émotions, ni vos passions, que vous ne pouvez dominer votre vie". Le sage, dit le stoïcien Diogène Laërce, "est sans passion, il ne se laisse pas entraîner…, tous les sages sont sévères" ; pour lui la passion est, "maladie de l’âme".

    Néanmoins nous voyons la passion dans la mythologie, de la passion dans les tragédies d’Euripide, de la passion dans la poésie épique d’Homère avec l’Iliade et l’Odyssée. Puis au moyen âge la philosophie scholastique des Pères de l’Eglise maintient les passions dans le domaine des maladies de l’âme.

    Le bouleversement culturel de la Renaissance, l’influence des philosophes Libertins, vont commencer à faire évoluer le concept. Les dernières grandes critiques de la passion, et des passions, viendront de Kant, pour qui : "les passions sont les gangrènes de la raison pure", que : "L’homme qui cède à la passion est un prisonnier qui soupire sous ses chaînes", pour lui, une fois que le plaisir a été satisfait par la possession, la jouissance, la passion pour la personne désirée cesse… La passion ne dure que tant qu’il y a résistance. Pour Pascal la passion est "dépossession de soi". Descartes sera moins catégorique, et nous dit "que des passions dépend tout le mal, et d’elles dépend tout le bien".

    Avec la Révolution, c’est un toute autre approche qui se dessine ; Pour Voltaire, "La passion est le moteur principal de la marche du progrès", c’est ce qui produit le social, c’est le passionnel de l’altruisme. Pour Rousseau, "La passion est la condition du devenir de l’homme, la condition pour naître à son humanité", et enfin Diderot nous dira : "On déclame sans cesse contre les passions, on leur impute toutes les peines de l’homme, et l’on oublie qu’elles sont aussi la source de tous les plaisirs. Il n’y a que les passions, les grandes passions qui puissent élever aux grandes choses, sans elles plus de sublime, soit dans les mœurs, soit dans les ouvrages" ; "les passions sobres" dira t-il, "font les hommes communs".

    Aujourd’hui l’approche que nous avons de la passion est grandement due à l’héritage du Romantisme, omniprésent dans notre culture. La conception que nous avons de la passion est peut être essentiellement liée à notre tempérament latin...

    Guy-Louis Pannetier

     

    Lien permanent Catégories : =>Saison 3, [18] "Mes passions sont-elles des entraves à ma li Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • TINTIN ET LA PHILOSOPHIE

    café philosophique de montargis,philo,philosophie,montargisAlors que débarque sur les grands écrans le 26 octobre prochain l'adaptation par Steven Spielberg  du Secret de la Licorne (Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne), la revue "Philosophie Magazine" en profite pour ressortir le hors-série Tintin au Pays des Philosophes qui avait été publié en septembre 2010.

    Voilà un joli coup de communication et assurément une bonne idée, tant le célèbre reporter belge s'avère complexe (on l'a très souvent - à tort ? - identifié à son créateur Hergé) et ses histoires d'une richesse étourdissante !

    Ce hors-série est constitué de six chapitres thématiques (morale, politique, homme, raison, rire, art), complétés par des frises chronologiques, des focus sur quelques albums phares et des témoignages d'intellectuels et de philosophes tintinophiles.

    Tintin au Pays des Philosophes est l'occasion d'en savoir plus sur ce monument de la bande dessinée qu'est Tintin et aussi une manière ludique de se plonger dans la philosophie.

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • VOYAGE EN PHILOSOPHIE

    Le café philosophique de Montargis signale la parution récente (juin 2011) d'un livre de découverte de la philosophie : La Philosophie d'Hélène Soumet.

    9782212551648FS.gifCe  cahier propose un voyage  philosophique, des premiers penseurs de la Grèce jusqu’aux philosophes contemporains. Sous forme de quizz et de jeu, la pensée est expliquée et le lecteur apprend progressivement les grandes idées qui ont bouleversé l’histoire de l’humanité. Le lecteur se détend en lisant des histoires drôles, des anecdotes ou en apprenant comment les philosophes se mettent à table ! En fin de chapitre, dans la rubrique "étoiles oubliées" il découvre les  femmes philosophes que l’histoire a oubliées
    Vous apprendrez que les premiers penseurs de la Grèce, contemplant le ciel étoilé, ont pensé le monde d’une manière extraordinairement moderne ; vous saurez qu’il faut éviter de dîner avec un épicurien, vous comprendrez que Machiavel n’est pas machiavélique, que Descartes n’était pas si cartésien, lui qui recommandait de ne faire qu’une heure de philosophie par jour pas plus !

    Hélène Soumet, La Philosophie, illustrations: Ugo Pinson & E. Vendeville, Editions Eyrolles, Collection Cahiers Ludiques et Savants

    Site de l'auteur : http://www.helene-soumet.fr.


    Lien permanent Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • PROCHAIN CAFÉ PHILOSOPHIQUE LE 4 NOVEMBRE PROCHAIN

    couple,emotion,love,sleep,black,and,white,passion-23a145f455798e92443bced03d41068a_h.jpgLe prochain café philosophique de Montargis aura lieu le 4 novembre à 18H30 à la brasserie du centre commercial de la Chaussée.

    Le sujet choisi par les participants de la dernière séance sera celui-ci : "Mes passions sont-elles des entraves à ma liberté ?"

     

    Lien permanent Catégories : =>Saison 3, [18] "Mes passions sont-elles des entraves à ma li Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • MERCI AUX PARTICIPANTS DU DERNIER CAFÉ PHILOSOPHIQUE

    applause.gifLe premier café philosophique de la saison avait lieu hier vendredi 30 septembre. Il portait sur le hasard, sujet difficile s'il en est qui a attiré 45 personnes. Claire et Bruno tiennent à les remercier tous. 

    Bientôt, sur ce site, le compte-rendu de cette séance.

    Prochain débat le 4 novembre à 18H30 à la brasserie du centre commercial de la Chaussée. Le sujet choisi sera celui-ci : "Mes passions sont-elles des entraves à ma liberté ?".

    A bientôt.

     

    Lien permanent Catégories : =>Saison 3, [17] "La vie n'est-elle qu'une suite de hasards?" Imprimer 0 commentaire Pin it!

"La félicité et le bonheur ne sont pas davantage l’œuvre d’une seule journée, ni d’un bref espace de temps” [Aristote]