Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LE PUBLICITAIRE ET LA ROLEX

    "Si, à 50 ans, on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie." Jacques Séguéla, l'auteur de cette sentence, n'en finit plus de devoir expier cette sortie malencontreuse, proférée le 13 février 2009 sur le plateau des 4 Vérités de France 2. Mireille Dumas a tout de même voulu y revenir, lundi 28 novembre, à l'occasion de son émission sur France 3 autour du thème "Comment ils sont devenus riches"...

    LA SUITE ICI...

    Source : Le Point

     

    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3, Quelques news en philo mais pas que Imprimer
  • LE MÉRITE SELON KANT

    kant.gif"Le mérite est cette qualité d'une personne qui repose sur le vouloir propre du sujet, conformément à laquelle une raison législatrice universelle (de la nature aussi bien que du libre vouloir) s'accorderait à toutes les fins de cette personne. Il est donc tout à fait distinct de l'habileté à se procurer un bonheur."

    Emmanuel Kant, Théorie et pratique


    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3, Compilation de textes, Documents, Livres Imprimer
  • L’ALIÉNATION DE L’ARGENT SELON MARX

    "L'argent, qui possède la qualité de pouvoir tout acheter et de s'approprier tous les objets, est par conséquent l'objet dont la possession est la plus éminente de toutes. Universalité de sa qualité est la toute-puissance de son être ; il est donc considéré comme l'être tout-puissant. L'argent est l'entremetteur entre le besoin et l'objet, entre la vie et le moyen de vivre de l'homme. Mais ce qui me sert de médiateur pour ma propre vie me sert également de médiateur pour l'existence d'autrui. Mon prochain, c'est l'argent.

    Shakespeare dans Timon d'Athènes : "De l'or! De l'or jaune, étincelant, précieux ! Non, dieux du ciel, je ne suis pas un soupirant frivole... Ce peu d'or suffirait à rendre blanc le noir, beau le laid, juste l'injuste, noble l'infâme, jeune le vieux, vaillant le lâche... Cet or écartera de vos autels vos prêtres et vos serviteurs; il arrachera l'oreiller de dessous la tête des mourants; cet esclave jaune garantira et rompra les serments, bénira les maudits, fera adorer la lèpre livide, donnera aux voleurs place, titre, hommage et louange sur le banc des sénateurs; c'est lui qui pousse à se remarier la veuve éplorée. Celle qui ferait lever la gorge à un hôpital de plaies hideuses, l'or l'embaume, la parfume, en fait de nouveau un jour d'avril. Allons, métal maudit, putain commune à toute l'humanité, toi qui mets la discorde parmi la foule des nations..."

    Shakespeare peint magistralement l'argent.

    marx1.jpgCe que je peux m'approprier grâce à l'argent, ce que je peux payer, autrement dit ce que l'argent peut acheter, je le suis moi-même, moi le possesseur de l'argent. Les qualités de l'argent sont mes qualités et mes forces essentielles en tant que possesseur d'argent. Ce que je suis et ce que je puis, ce n'est nullement mon individualité qui en décide. Je suis laid, mais je puis m'acheter la femme la plus belle. Je ne suis pas laid, car l'effet de la laideur, sa force repoussante est annulée par l'argent. Personnellement je suis paralytique mais l'argent me procure vingt-quatre pattes ; je ne suis donc pas paralytique. Je suis méchant, malhonnête, dépourvu de scrupules, sans esprit, mais l'argent est vénéré, aussi le suis-je de même, moi, son possesseur. L'argent est le bien suprême, donc son possesseur est bon ; au surplus, l'argent m'évite la peine d'être malhonnête et l'on me présume honnête. Je n'ai pas d'esprit, mais l'argent étant l'esprit réel de toute chose, comment son possesseur manquerait-il d'esprit ? Il peut en outre s'acheter les gens d'esprit, et celui qui est le maître des gens d'esprit n'est-il pas plus spirituel que l'homme d'esprit ? Moi qui puis avoir, grâce à l'argent, tout ce que désire un cœur humain, ne suis-je pas en possession de toutes les facultés humaines ? Mon argent ne transforme-t-il pas toutes mes impuissances en leur contraire ?

    Si l'argent est le lien qui me relie à la vie humaine, à la société, à la nature et aux hommes, l'argent n'est-il pas le lien de tous les liens ? Ne peut-il pas nouer et dénouer tous les liens ?

    Shakespeare fait ressortir surtout deux propriétés de l'argent : C'est la divinité visible, la métamorphose de toutes les qualités humaines et naturelles en leur contraire, la confusion et la perversion universelles des choses. L'argent concilie les incompatibilités. C'est la prostituée universelle, l'entremetteuse générale des hommes et des peuples."

    Karl Marx, Manuscrits de 1844

     

    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3, Compilation de textes, Documents, Livres Imprimer
  • PROCHAIN CAFÉ PHILOSOPHIQUE LE 9 DÉCEMBRE 2011

    café philosophique, café philosophique de montargis, montargis, cafe philo, cafe philosophique, philosophieLe vendredi 9 décembre prochain à la Brasserie du centre commercial de la Chaussée aura lieu le prochain café philosophique de Montargis. Thème du débat choisi : "Les riches le méritent-ils ?" Retrouvez le flyer de cette séance ici.

    A noter que le hors-série Le Monde Dossiers et Documents du mois de décembre 2011 est consacré justement aux riches. Sur un dossier d'une dizaine de pages, la question posée est celle-ci : "A quoi servent les riches ?"

     

    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3 Imprimer
  • BIENTÔT, LE COMPTE-RENDU DU DERNIER CAFÉ PHILO

    Bientôt, sur ce site, vous pourrez retrouver le compte-rendu de la dernière séance du café philosophique de Montargis : "Mes passions sont-elles des entraves à ma liberté ?"

    A bientôt.

     

    Lien permanent Catégories : "Mes passions sont-elles des entraves à ma liberté, =>Saison 3, Comptes-rendus des débats, Vie du site, vie du café philo Imprimer
  • YVES MICHAUD PARLE DU MÉRITE (4) : MÉRITE : VALEUR DE DROITE OU DE GAUCHE ?

    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3, Documents, Vidéos/cinéma/TV Imprimer
  • YVES MICHAUD PARLE DU MÉRITE (3) : LES FOOTBALLEURS MÉRITENT-ILS LEUR SALAIRE FARAMINEUX ?

    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3, Documents, Vidéos/cinéma/TV Imprimer
  • YVES MICHAUD PARLE DU MÉRITE (2) : LA NOTION DE MÉRITE EN 2009

    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3, Documents, Vidéos/cinéma/TV Imprimer
  • YVES MICHAUD PARLE DU MÉRITE (1) : QU'EST-CE QUE LE MÉRITE ?

    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3, Documents, Vidéos/cinéma/TV Imprimer
  • "LA SOCIÉTÉ TOLÈRE DE MOINS EN MOINS LES ESPACES DE DÉVIANCE"

    Joël Zaffran est professeur en sociologie, spécialiste des questions de temps scolaire et de loisirs des adolescents. Il dirige le département de sociologie de l'université Bordeaux-II et le centre de formation en sciences sociales appliquées. Son dernier ouvrage, Le Temps de l'adolescence, entre contraintes et libertés, est paru en 2010 aux Presses universitaires de Rennes. Entretien.

    Pourquoi les adolescents ne vont-ils pas vers les activités et les installations que les collectivités locales leur proposent ? Ce constat est-il régional, et quelle est votre analyse sur le sujet ?

    Cela part d'un constat simple, régional et national : à partir de 12 ans, on observe une chute de fréquentation des structures de loisirs. Cette désaffection n'est pas qu'une question financière, car elle touche aussi les zones sensibles, où l'offre de loisirs est souvent gratuite. Ce constat questionne les collectivités soucieuses de rendre captif le public adolescent. Elles y répondent à partir du modèle du marché, à savoir par l'ajustement de l'offre de loisirs à la demande des jeunes. C'est une erreur, car, en ouvrant la porte des besoins, on descelle dans le même temps le tonneau des Danaïdes : un besoin en appelle un autre. Cela oblige à des arbitrages épineux entre les activités à financer et les demandes qui ne seront pas retenues. De plus, ces arbitrages sont faits en ayant une vue partielle sur ce que doivent être les loisirs des adolescents puisqu'ils procèdent d'une vision "adultocentrée" sur leurs demandes. De sorte que si les deux ou trois activités retenues n'attirent pas les jeunes, on en conclut, un peu rapidement, que les adolescents sont irresponsables et irrationnels, et qu'il est inutile, par conséquent, de leur demander leur avis. Cela ne fait que conforter l'attitude de défiance et de suspicion vis-à-vis des jeunes...

    LA SUITE ICI...

    Source : Le Monde

    Lien permanent Catégories : Quelques news en philo mais pas que Imprimer
  • LES RICHES LE MERITENT-ILS ? (SANS COMMENTAIRE)

    riche.gif

    Lien permanent Catégories : "Les riches le méritent-ils ?", =>Saison 3, Documents, Sans commentaires, Vidéos/cinéma/TV Imprimer
  • LA PASSION DE LA PHILOSOPHIE

    La philosophie a le vent en poupe en ce moment : livres de vulgarisation, émissions de télévision et, bien sûr, cafés philosophiques, prouvent que la philosophie, loin d'être une matière rébarbative et élitiste (ce que certains intellectuels voudraient en tout cas considérer comme tel !) suscite de plus en plus d'intérêt de la part du grand nombre. C'est bien entendu une excellente nouvelle.

    Preuve de cet engouement, le journal de 20H de France 2 a consacré le 20 novembre 2011 un reportage sur cette passion française. Pour voir et revoir ce reportage, cliquez ici.

     

    Lien permanent Catégories : Documents, Quelques news en philo mais pas que, Vidéos/cinéma/TV Imprimer
  • 300ÈME ET PETIT BILAN DU SITE DU CAFÉ PHILO

    café philo, café philosophique de montargis, montargis, cafe philo, cafe philosophique, liberté, philosophie Cet article est déjà le 300ème du site du café philosophique de Montargis depuis sa création le 1er octobre 2009.

    De plus en plus d'internautes viennent nous visiter. En ce mois de novembre, la fréquentation a pour la première fois dépassé les 1 000 visiteurs uniques. Actuellement, ce site reçoit chaque jour environ 150 visites.

    Merci à tous et à bientôt.

     

    Lien permanent Catégories : Vie du site, vie du café philo Imprimer
  • DANIEL HALÉVY, "NIETZSCHE"

    Daniel Halévy, Nietzsche, éd. Livre de Poche, 515 p.

    halevyDaniel Halévy a été l'un des premiers lecteurs de Nietzsche. Dès sa mort en 1900, il a travaillé sur le philosophe allemand avant de consacrer une biographie qu'il n'a eu de cesse de remanier. Autant dire que cet ouvrage est une référence qui entend décortiquer l'oeuvre du "philosophe au marteau". Avec précision, érudition et non sans lyrisme, on plonge dans la vie de Nietzsche et des quelques personnes qui ont partagé son existence : sa soeur, sa mère, quelques femmes dont la jeune Lou Andréas-Salomé, Richard Wagner et ses plus fidèles disciples - car on ne peut nommer autrement les rares lecteurs qui ont suivi avec enthousiasme et parfois aveuglement un auteur difficle, peu édité, peu lu de son vivant et aux sautes d'humeur fréquents (Nietzsche mourra d'ailleurs fou alors que la gloire commence à venir). Reste l'oeuvre de Nietzsche au sujet duquel Daniel Halévy entend éclairicir les grandes lignes de sa pensée. Le pari reste impossible tant l'auteur de Par delà le Bien et le Mal a truffé son oeuvre d'aphorismes obscurs et de fulgurances lyriques. Cependant, Halévy parvient à ressortir les éléments phares de ce philosophe incompris à son époque mais qui reste le penseur le plus influent depuis le début du XXème siècle : l'éternel retour, la destruction des idoles, la mort de Dieu, le sens de la morale et du bien et du mal ainsi que les références de Nietzsche. Le dernier intérêt de cet essai vient des ajouts à cette édition qui entend rejeter une fois pour tout l'influence qu'aurait eu Nietzsche, le philosophe solitaire et érudit, sur l'idéologie nazie. Une légende qui a la vie dure. Une bonne entrée en matière pour un essai exigeant.

    Bruno


    Lien permanent Catégories : Documents, Livres Imprimer
  • LA TOURNÉE DES CAFÉS PHILOS : LE CAFÉ PHILOSOPHIQUE DE SOUTH KENSINGTON

    Notre tournée des cafés philos quitte cette fois le territoire français, traverse le Channel et s’arrête à Londres. Là, se tient à l’Institut français, depuis une vingtaine d’années, l’un des plus anciens cafés philosophiques européens, le café philosophique de South Kensington. L’un des animateurs de cette animation, Christian Michel, nous en parle :

    "Le café philo de South Kensington, à Londres, existe depuis des lustres, personne ne se souvient de la date de sa création, sans doute dans les années 1990. Il se tient depuis toujours à l’Institut français, d’abord dans la cafétéria, comme il se devait, puis dans une salle où l’acoustique est meilleure, mais le percolateur absent (cela dit, on peut philosopher sans café).

    Café philo SK.jpg"Nos réunions se tiennent chaque samedi matin, alternant entre le français et l’anglais, avec une participation oscillant entre 25 et 45 personnes, suivant les caprices du métro, le temps qu’il fait, et la langue (les francophones sont moins nombreux). Un des grands plaisirs de ce café tient à la diversité du groupe, assez typique de l’ouverture d’esprit qu’on trouve à Londres ; étudiants, enseignants, employés, expatriés d’une bonne dizaine de pays, avocats, journalistes, et financiers de la Cité, échangent les arguments les plus opposés, avec une courtoisie très British et un humour très français.

    "Les participants choisissent les sujets en début de séance (je sais au moins qu’une majorité y trouve un intérêt), et les thèmes vont de la philo "dure" - épistémologie, langage - aux questions de société. La personne dont le sujet est retenu l’introduit de quelques phrases, et conclut la conversation. Le style d’animation consiste seulement à distribuer la parole entre ceux qui la réclament, à injecter quelques idées si le débat ronronne, ce qui arrive rarement, ou à intervenir avec des arguments personnels, ce qui arrive quelquefois. 

    "Voilà, ces quelques mots pour dire comment nous fonctionnons, et pour inviter tous ceux des autres cafés qui passeraient par Londres à nous rejoindre un samedi matin."

    Christian Michel

    Merci à Christian pour cette présentation.

    Quelques sujets débattus au café philo de South Kensington : Faut-il désobéir pour exister vraiment ? La tolérance fait-elle progresser la paix ? La redistribution de la richesse est-elle possible ? Qu’est-ce que la beauté ?

    Site du café philosophique de South Kensigton : http://cafe-philo-southkensington.blogspot.com


    Lien permanent Catégories : Nos sites favoris, Tournée des cafés philos Imprimer