Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

serres

  • Compte-rendu du débat : "Le désir n'est-il que le manque?"

    Le café philo de Montargis se réunissait au Belman le vendredi 18 janvier 2019 pour un débat portant sur cette question : "Le désir n’est-il que le manque ?"

    Le désir, est-il dit pour commencer, est une forme d’idéalisation. Il naîtrait d’un fantasme et d’un inconscient qui pourrait nous commander. Le désir procéderait d’une tension et se porte sur un objet. Mais de quel objet parle-t-on ? D’une personne, d’un bien matériel ? En quoi donc, le désir viendrait-il d’un manque ?

    Une personne parle d’amour, "d’élégance dans son mode de vie", d’affection dans son environnement et de milliers de choses définissables. Des désirs sont atteignables, d’autres non. Certains sont raisonnables, ou pas. Parfois, nous pouvons être dans un prisme déformant, et le désir, par le manque qu’il provoque, nous rend vide, tendu et frustré. "Ce qu'on n'a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà l'objet du désir" écrivait Platon.
    Certains désirs pourraient-il être moins orientés sur le manque, qui seraient donc maîtrisés ? Cela peut être un désir sublimé.

    Beaucoup de désirs peuvent être une volonté orientée, par exemple dans le cadre d’un projet que l’on a souhaité mener. Cela peut être un désir intellectualisé, dans le domaine artistique par exemple.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : =>Saison. 10, Comptes-rendus des débats, [78] "Le désir n'est-il que le manque?" Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • LE TEMPS VU PAR LA SCIENCE

    Notre prochain café philosophique aura lieu en septembre prochain. Il portera sur le temps, un sujet particulièrement ardu et complexe.  

    Serres Le temps est justement le sujet d'un dossier consacré dans le Sciences et Avenir de ce mois d'août. Ce numéro s'attache à décrypter et s'intéresser à ce temps qui nous environne toujours et partout, mais qui nous échappe - dans tous les sens du terme ! Ainsi, le philosophe Michel Serres s'interroge sur la définition du temps - ou plutôt "les" définitions du temps. De multiples autres questions sont posées dans ce dossier : le temps peut-il s'arrêter ? Peut-on retourner vers le futur ? Peut-on se passer du temps ? Le passé est-il bien derrière nous ? Peut-on rajeunir ?

    Sur ces questions insolites - et, pour certaines, dignes de la science-fiction - la science apporte des éclairages souvent surprenants. 

    Un numéro à ne pas manquer.

     

    Lien permanent Catégories : =>Saison 4, Documents, Quelques news en philo mais pas que, [25] "Prendre son temps est-ce le perdre?" Imprimer 0 commentaire Pin it!