Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

habermas

  • Le penseur allemand Jürgen Habermas juge l'accord grec "toxique"

    792807--.jpgDans un entretien au «Guardian», le philosophe et sociologue allemand Jürgen Habermas juge l'accord signé lundi entre la Grèce et ses créanciers «toxique», et se montre très critique vis-à-vis du gouvernement d'Angela Merkel.

    L’accord conclu lundi entre la Grèce et ses créanciers est «toxique». Dans un entretien au Guardian publié jeudi, le philosophe et sociologue allemand Jürgen Habermas, qui commente peu l’actualité politique, s’attaque pêle-mêle à la gestion de la crise grecque et au gouvernement allemand. Selon lui, l’accord signé lundi, qui prévoit un nouveau plan d’aide pour la Grèce en échange de mesures d’austérité rejetées par le référendum du 5 juillet est "destructeur".

    Cet accord "contredit ouvertement les principes démocratiques de l’Union européenne» et n’a pas de sens d’un point de vue économique, juge le penseur, figure du mouvement étudiant allemand de la fin des années 1960. Il y voit un «mélange toxique entre des réformes structurelles nécessaires et des mesures néolibérales qui décourageront complètement un peuple grec déjà épuisé, et tuera dans l’œuf tout élan de croissance". "Forcer le gouvernement grec à donner son accord à un fonds de privatisation, économiquement discutable et éminemment symbolique, ne peut être compris que sous l’angle d’un châtiment décrété contre un gouvernement de gauche", analyse le philosophe, qui réclame une restructuration de la dette grecque...

    LA SUITE ICI

    Lien permanent Catégories : Quelques news en philo mais pas que Imprimer