Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

QUAT' SOUS POUR LE "NIETZSCHE" DE DUSAPIN

Qu'y a-t-il de commun entre un tableau allemand de la Renaissance et un opéra contemporain français ? Le mécène. Grâce au million d'euros collecté auprès de 7 000 donateurs privés (soit un quart du prix d'achat), le Musée du Louvre a acquis en 2010 Les Trois Grâces de Lucas Cranach l'Ancien, depuis toujours resté aux mains des collectionneurs. Quant à la prochaine partition lyrique de Pascal Dusapin, O Mensch, qui sera créée au Théâtre des Bouffes du Nord, à Paris, du 15 au 19 novembre, elle a nécessité une opération inédite dans le monde du spectacle vivant : une souscription individuelle de 3 000 euros, lancée à l'endroit de 27 donateurs, un pour chacune des parties de cet opéra de chambre pour voix et piano, électronique et vidéo, sur des poèmes du philosophe allemand Friedrich Nietzsche…

LA SUITE ICI...

Source : Le Monde

Lien permanent Imprimer 0 commentaire Pin it!

Les commentaires sont fermés.

"La félicité et le bonheur ne sont pas davantage l’œuvre d’une seule journée, ni d’un bref espace de temps” [Aristote]