Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jusqu’où peut-on se mettre à la place des autres ?

Le café philosophique de Montargis proposera une nouvelle séance le vendredi 24 mai à 19 heures au Belman. Les participants seront invités à débattre autour de cette question : "Jusqu’où peut-on se mettre à la place des autres ?"

C’est sur autrui que portera cette séance, et plus précisément sur ma capacité à me mettre à sa place et à le comprendre. Comment puis-je ressentir de l’empathie envers cet alter ego, qui m’est extérieur et fondamentalement étranger ? Qu’implique le fait de se mettre à la place de l’autre ? S’agit-il d’abandonner sa propre identité pour s’identifier à l’autre ? Comment, au nom de quoi et avec quel impératif ? Est-il vraiment possible de comprendre autrui, sachant qu’il est tout à la fois moi et un être avec son existence propre ? Il sera aussi question d’altruisme, tout autant que de limites à cet altruisme.

Ce seront autant de points qui pourront être débattus lors de cette séance du 24 mai 2019, à 19 heures au Belman. La participation sera libre et gratuite.

Lien permanent Catégories : =>Saison. 10, [81] "Se mettre à la place des autres?" Imprimer 0 commentaire Pin it!

Les commentaires sont fermés.

"La félicité et le bonheur ne sont pas davantage l’œuvre d’une seule journée, ni d’un bref espace de temps” [Aristote]