Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Alain : La guerre et son ressort animal

On le dit souvent, que le ressort de la guerre est dans cette partie animale qui a faim, qui a soif, qui a froid ; mais je ne le crois point du tout. J’aperçois un meilleur guerrier, le thorax. Là siège la colère, fille de richesse et non de pauvreté. D’autant plus redoutable que l’homme est plus dispos et mieux nourri.

Ici commence le tumulte qui vient de la force sans emploi, qui s’augmente de lui-même et s’irrite de son propre commencement.

Alain, Mars ou la guerre jugée, XXVIII, « L’Intérêt ».

Photo - Pexels - Pixabay

Lien permanent Catégories : =>Saison. 12, Documents, Textes et livres, [90] "Guerre et nature humaine" Imprimer 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel

"Jamais la guerre n'a été mon métier ; mon métier à moi est de gouverner mes sujets et de les défendre ; pour cela, je dois aimer la paix et savoir faire la guerre." [Machiavel]