Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

glucksmann

  • Mort d'André Glucksmann

    825065-portrait-culture.jpgLe philosophe André Glucksmann est mort dans la nuit de lundi à mardi, à l’âge de 78 ans. Ancien assistant de Raymond Aron à la Sorbonne, proche de Jean-Paul Sartre, André Glucksmann faisait partie, avec Bernard-Henri Lévy, du mouvement des «nouveaux philosophes». Militant de la démocratie et des droits de l'homme, il avait plaidé pour les «boat people» face à Valery Giscard d'Estaing, et, plus récemment, avait pris position pour un meilleur traitement des Roms en France. Il a toujours pris fait et cause contre toutes les formes de totalitarisme. Il a soutenu notamment l’intervention contre la Serbie au moment de la guerre du Kosovo en 1999.

    Philosophe antitotalitaire après avoir été proche des «maos» français, André Glucksmann, né le 19 juin 1937, avait rompu spectaculairement avec le marxisme en 1975 en publiant La cuisinière et le mangeur d’homme. Il avait, en 2007, soutenu Nicolas Sarkozy, avant de se raviser et de faire son autocritique. Ancien militant maoïste, puis défenseur des dissidents d’Europe de l’Est et du peuple tchétchène, il avait alors été rangé parmi les néoconservateurs français...

    LA SUITE ICI...

     

    Lien permanent Catégories : Quelques news en philo mais pas que Imprimer

""Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique." [Marcel Pagnol]