Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

engelmann

  • L'AUTRICHE ET L'ART DE LA GUÉRILLA PHILOSOPHIQUE

    Passagen ,Engelmann

    Ce fut un anniversaire joyeux mais discret, sous les voûtes des anciennes écuries impériales dans le quartier des musées de Vienne, avec des discours de la ministre fédérale de la culture, Claudia Schmied, et du responsable culturel de la capitale autrichienne, Andreas Mailath-Pokorny. Tous deux ont rendu hommage au travail accompli depuis vingt-cinq ans par la petite maison d'édition Passagen Verlag, fondée à Vienne, en 1987, par un Allemand francophile et passionné de philosophie, Peter Engelmann. La France, elle, l'avait depuis longtemps inscrit à la Légion d'honneur.

    Avec ses chemises oxford et ses vestes de tweed, il n'a pas l'allure d'un guérillero. Pourtant, ce Prussien né à Berlin a réussi un tour de force : attaquer, à partir de la frivole Autriche, les bastions de la gauche intellectuelle allemande - avec l'arme d'une critique élaborée sur les rives de la Seine. De Michel Foucault à Jacques Rancière, de Jacques Derrida à Jean Baudrillard et Paul Virilio, de Gilles Deleuze à Jean-François Lyotard, de Sarah Kofman à Jean-Luc Nancy, il n'est guère de théoricien français de la "postmodernité" qui n'ait été traduit dans la langue de Marx par les éditions Passagen (Passages)...

    LA SUITE ICI...

    Source : Lemonde.fr

     

     

    Lien permanent Catégories : Documents, Quelques news en philo mais pas que Imprimer

"Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique." [Marcel Pagnol]