Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

brousse

  • Brousse : qu'est-ce qu'une femme ?

    Marie Hélène Brousse : Quʼest-ce quʼune femme ?

    diane-arbus.jpgNous voici à la sixième édition des rencontres du Pont Freudien et c'est avec grand plaisir que nous accueillons aujourd'hui Marie-Hélène Brousse, psychanalyste française, membre de l'École de la Cause Freudienne (Paris) et de l'Association Mondiale de psychanalyse ; elle est aussi présidente de l'École Européenne de Psychanalyse - section Développement.

    Cette rencontre inaugure l'année 2000 et le thème choisi est la féminité. Plus précisément nous aborderons ce soir la question de "Qu'est-ce qu'une femme?" Tout un thème!

    Nous pouvons dire que les cinq dernières rencontres le préfaçaient, chacun de nos invités précédent a pointé, attiré notre attention, à sa façon, sur cette question de la féminité, que ce soit du côté de ce que Lacan appelle le "pousse-à-la-femme" dans la psychose; ou bien en reprenant la question du phallus, la question de la sexualité, celle de la jouissance. Ou encore en interrogeant ce point où le sujet se questionne sur son être, particulièrement s'il est homme ou femme... Eh bien, nous ont dit les conférenciers précédents: "Ça ne va pas de soi!".

    Alors prenons notre courage à deux mains, pour ouvrir cette boîte de Pandore... Ouvrons ce débat qui est sans doute un des plus importants pour notre civilisation: celui qui porte sur le sexe.

    En psychanalyse, la sexualité n'est pas instinct, elle n'est pas non plus biologie, si cela était, la rencontre entre un homme et une femme aurait la simplicité de la rencontre entre le mâle et la femelle, ou encore du spermatozoïde et de l'ovule nous rappelle Marie-Hélène Broussedans un de ses écrits. Or, ce n'est pas le cas, rien ne fait couler plus d'encre que cette rencontre le plus souvent ratée, rien ne fait plus parler, sûrement parce qu'elle est ratée, parce que justement, entre les sexes, ça ne va pas. Il n'y a pas de complémentarité inscrite dans le biologique.

    La question "Qu'est-ce qu'une femme?" ne peut se clore facilement. Dire qu'elle est différente de l'homme permet d'éloigner la querelle mais ne résout pas la question.

    "Qu'est-ce qu'une Femme?" Drôle de question... Pourtant depuis toujours la féminité constitue une énigme sur laquelle les êtres humains s'interrogent et qu'ils essaient de concevoir en vain. Pendant des siècles cette question a pu trouver une réponse du côté de la maternité: être femme c'est être mère. Ou bien on rangeait cette question sous une loi qui la subsumait: être une femme c'est être épouse. Il peut aussi nous venir à l'idée d'autres figures de femmes, hors normes celles-là, celles de la sorcière celle de la sainte... Au début du siècle, le mouvement féministe fait son apparition associé aux conditions sociales et économiques de l'époque. Il favorise le retour d'un débat qui ne s'est pas refermé. Hommes et femmes sont-ils semblables ou différents? Sont-ils complémentaires? Le partage des pouvoirs semble un enjeu majeur, n'y a-t-il là qu'un pur et simple rapport de force, compétition où chacune des parties compte les points? À ce débat, à ces joutes sur fond de complémentarité espérée, que peut ajouter la psychanalyse ?...

    La suite ici

     

    Lien permanent Catégories : =>Saison 7, Compilation de textes, Documents, [55] "La femme est-elle un homme les autres?" Imprimer