Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quartier de La Chaussée / Montargis et sa région - Page 5

  • ANNONCE DE NOS AMIS DU CAFÉ LITTÉRAIRE DE MONTARGIS

    189916474.jpg

    On prendra de l’altitude au prochain café littéraire de la Chaussée, vendredi 14 janvier à 18 H, à la Brasserie du Centre commercial de la Chaussée (entrée libre).

    Michel Brisson, avocat montargois retraité, ancien maire de Montargis, nous fera vivre une page d’histoire, à travers la présentation de son livre de souvenirs Pilote de guerre en temps de paix. De 1953 à 1968, il a totalisé 3500 heures de vol dans l’armée de l’air, en passant des appareils à hélice aux jets supersoniques, avec pour toile de fond la guerre froide et la guerre d’Algérie, une période charnière de notre histoire contemporaine.

    Cet ouvrage à la fois historique et autobiographique présente le parcours atypique d’un homme discret, travailleur acharné, aux multiples centres d’intérêt, passionné d’images et de vidéo depuis son adolescence ainsi que de musique. C’est après avoir été souvent sollicité lors des conférences que l’ex-pilote de chasse donne sur l’aviation de guerre qu’il a entrepris l’écriture de ce livre, véritable mine d’informations, abondamment illustré.

    Parmi les invités à cette rencontre, citons Jean-Marc Thibaut, journaliste passionné d’aviation, Frank Séréni, historien ainsi que Roland Duval, écrivain. La soirée se terminera par une séance de dédicaces.

     

    Lien permanent Catégories : Quartier de La Chaussée / Montargis et sa région Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • PROCHAINES ANIMATIONS A LA CHAUSSÉE

    Logo La Chaussée.JPGLe Café philosophique de Montargis reprendra ses activités à la Brasserie du Centre Commercial de la Chaussée à la mi-octobre (date précisée ultérieurement par voie de presse et affichage) sur le thème : "cela a-t-il un sens de philosopher aujourd'hui ?".

    Le Café Littéraire de la Chaussée poursuivra son programme 2010 à la Brasserie du Centre Commercial de la Chaussée, dès la rentrée, avec les trois soirées suivantes :

    Vendredi 10 Septembre, 18H : "Personnalités historiques du Gâtinais", avec Paul Marq pour son livre Louis-Marie de la Haye de Cormenin et Roland Vouette pour son livre Louis de Blanchefort (Editions de l'Ecluse, collection Les Biographies gâtinaises).

    Vendredi 8 Octobre, 18H : "Ecriture au féminin", avec Pénélope Douet pour son roman Poussières de solitude (Edilivre), Sylvie Oussenko pour son recueil de poèmes Pèlerinages (Editions France Univers) et Colette Péaud pour son livre témoignage 25 ans à Radio Chalette (Plumes Libres Editions). En présence de Roland Duval (Suites féminines, Editions de l'Ecluse).

    Vendredi 12 Novembre, 18H : "Du jardin à la plume", avec Guylaine Goulfier de l'AMAP de Moquepoix, pour son livre Le potager bio (Editions Artémis) et la participation de l'APAGEH, avec Daniel Lmarque, jardinier-poète au Jardin Bio des Closiers.

    Scoop ! Le tout nouveau Café vidéo-images de la Chaussée se déroulera pour la première fois à la Brasserie du Centre Commercial de la Chaussée, dimanche 19 septembre à 16 H avec une présentation des deux prochains triathlons vidéo du Loiret (« Week end de ouf de Chécy » du 1 au 3 octobre et « Triathlon vidéo de Montargis, 42 H pour un court » du 15 au 17 octobre), un casting pour participer à des tournages de court métrages dans le cadre de ces événements et un « focus » sur le court métrage en Pologne (avec projection).

    Les objectifs de ce Café vidéo-images sont de faire découvrir des festivals tels qu'« Optica » (Paris), le « Festival Vidéo » d'Orléans ou encore « Clap » à Sens, d'offrir un lieu d'expression aux créateurs locaux et de faire découvrir des créateurs de court métrages qui ne sont jamais programmés à la télévision. Cette nouvelle animation se met en place avec le partenariat de l'équipe de l'émission Tout Ciné de Radio Chalette.

     

    Lien permanent Catégories : => Saison 2, Quartier de La Chaussée / Montargis et sa région, [08] "Cela a-t-il un sens de philosopher?" Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • EN ATTENDANT LA SAISON 2

    vacances_1243523212.jpgLe café philosophique de Montargis s’arrête quelques mois.

    Le premier débat de la saison 2010-2011 commencera vers la fin octobre.

    Pour cette nouvelle année, nous prévoyons d’organiser des rencontres sur des thèmes aussi différents que l’utilité de la philosophie (qui devrait être le sujet du premier débat), la politique, l’art ou la culture. Comme d’habitude, nous restons ouverts aux idées et aux suggestions pour continuer à faire de ce café philo un lieu d’échange ouvert…

    Les débats auront de nouveau lieu à la Brasserie du Centre commercial de la Chaussée. Par contre, à la demande de plusieurs débattants, nous prévoyons de changer le jour et l’heure des débats.

    Nous vous en dirons plus dans les prochaines semaines.

    En attendant, dès le vendredi 10 septembre vous pourrez retrouver nos amis du Café littéraire pour leur premier débat de la saison.

    À bientôt et bonnes vacances.

     

    Lien permanent Catégories : Quartier de La Chaussée / Montargis et sa région Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • COUP D’OEIL SUR LE CAFÉ LITTÉRAIRE DE MONTARGIS

    1664927541.3.jpgBien que le Café Philosophique et le Café Littéraire de Montargis soient indépendants, il nous paraissait important de consacrer une rubrique à cette animation amie qui a soutenu dès le départ notre projet d’animation philosophique à la Brasserie de la Chaussée de Montargis. C'est l'occasion pour le Café Philosophique d'adresser un  grand merci au Café Littéraire !

    Rappelons que le Café Littéraire a réussi à mettre en place dans le quartier de la Chaussée des rendez-vous et des espaces d’animations culturelles et artistiques qui ont fait des émules depuis.

    Sur le site du café philosophique nous informerons donc régulièrement nos visiteurs sur le calendrier du Café Littéraire (rubrique à droite : "Nos amis du Café Littéraire de Montargis").

     

    Lien permanent Catégories : Quartier de La Chaussée / Montargis et sa région, Vie du site, vie du café philo Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • ENFIN UN CAFÉ PHILOSOPHIQUE À MONTARGIS !

    298855073.JPGLes premiers citoyens que sont les Grecs se réunissaient au moins une fois par mois pour débattre ensemble des questions de société. C’est aussi ce que proposera le nouveau café philosophique à Montargis qui se tiendra à la Brasserie de la Chaussée tous les premiers samedi du mois de 18h30 à 20h.

    De quoi s’agira-t-il précisément ?

    D’instaurer et de construire ensemble un débat d’idées sur des thèmes choisis. Chacun pourra réfléchir sur un sujet, s’exprimer, construire argumentation et ligne de pensée. Loin des discours experts et des cours magistraux, ceux qui le souhaitent pourront bâtir une réponse rationnelle et argumentée à des questions qui pourront être graves ou au contraire cocasses.

    Pour animer ce café, deux médiateurs accueilleront le public et encadreront ces séances. Le premier café philosophique se tiendra le samedi 3 octobre à la Brasserie de la Chaussée : il y sera d’abord question de la liberté et de sa réalité face à notre semblable et à notre promiscuité…

    Voici quel sera le premier thème proposé :

    Autrui : obstacle à ma liberté ?

    hobbes.jpgLa question peut sembler paradoxale quant à l’évidence de sa réponse et aux conséquences néfastes qu’elle engendre... Force est de constater en effet qu’il peut être choquant d’affirmer qu’autrui m’empêche d’être libre. Dans un monde où l’être humain est aussi un être social, répondre par l’affirmative à cette question, c’est en effet suggérer soit que ma liberté n’existe pas, soit qu’autrui est à supprimer. Pourtant, à l’effectivité interrogée de ma marge de manœuvre, j’arrive très vite au constat que seul l’autre, cet alter ego constitue un obstacle. Autrui est en effet l’altérité. L’autre moi certes, mais l’autre tout court, surtout. Si j’essaie souvent de me mettre à sa place, je ne peux la prendre. Malheureusement nous sommes surtout obligés de nous confronter à un manque de place ! Autrui est une notion qui mêle proximité (notre ressemblance) et distance (nos dissemblances), mais souvent nous ne le reconnaissons qu’à cause de la promiscuité et de l’adversité qu’il représente. Tant que l’autre est même, tant qu’il me ressemble, il ne m’empêche pas. Mais seulement, existe-t-il alors ? Car lorsque autrui devient lui-même, un autre moi qui n’est pas moi, une personnalité entière avec ses propres désirs et envies, alors je le reconnais … mais comme ennemi ! Autrui c’est celui qui me gêne, m’empêche et m’énerve. Celui avec qui la communion n’est pas possible. Mais la communication l’est-elle seulement ? « L’homme est un loup pour l’homme » affirme Hobbes.« La condition des hommes hors de la société civile n’est autre que celle d’une guerre de tous contre tous ».  Naturellement, avant même la naissance de la société, je déteste autrui, je vous déteste, parce que, comme moi vous aspirez à dominer, et donc à m’humilier. La vie d’un homme se cantonne au combat contre son semblable.

    SartreHuisClos01bis.jpgC’est ainsi, et dans ce contexte, que naît la définition de la liberté. Etre libre c’est à première vue faire ce que je veux … dans le respect et la protection d’autrui. Sans cela, pas de liberté effective, mais seulement un désir, un idéal de liberté ! Et même dans la liberté de droit, celle prônée et universalisée comme caractère humain au sein de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, autrui est l’obstacle, l’entrave au sens fort. En effet « la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ». Ma liberté, celle qui m’appartient, ma marge de manœuvre, celle qui consiste en mon espace de vie et d’épanouissement, celle rendant possible la construction de moi-même, de mon identité, de ma survie, de mon existence, est donc purement et simplement restreinte par autrui. Elle s’arrête, cesse ici juste devant moi, lorsqu’il apparaît, au seuil de ma vie. Il en dessine les limites, les frontières, les bornes. Mais n’y a-t-il pas contradiction à parler d’une liberté limitée ? Si je suis libre d’agir c’est que je n’y suis pas contraint. Si je possède une liberté c’est que je ne suis pas déterminé ! Faut-il alors supprimer autrui, le considérer comme un obstacle au sens physique, à dépasser, à inférioriser, à balayer ? Avec lui puis-je me construire ? Ne suis-je pas cantonné à rester à ma place, à me contraindre à la loi, à suivre, tel  un mouton, le bon vouloir du social en oubliant l’individuel, le singulier, le moi-même ?

    C’est donc autrui ou moi, ma liberté ou l’autre.

    Décidément, Garcin hurle la vérité. « L’enfer, c’est [bien] les autres ! » Alors, la liberté existe-t-elle dans un Etat de lois ? Suis-je libre ou social ? Puis-je en supprimer un, tout en étant ? et surtout dois-je le faire ?

    Claire

     

    Lien permanent Catégories : => Saison 1, Comptes-rendus des débats, Quartier de La Chaussée / Montargis et sa région, Vie du site, vie du café philo, [01] "Autrui : obstacle à ma liberté?" Imprimer 0 commentaire Pin it!