Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Terrorisme et libertés individuelles

Peut-on lutter efficacement contre le terrorisme sans compromettre les libertés individuelles ? Pour la première fois, l’École nationale de la magistrature a réuni 315 magistrats au cours d'une série de séminaires consacrée à « la réponse judiciaire au terrorisme au regard de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne ». Les 12 et 13 avril prochains se tiendra à Paris la dernière conférence de ce cycle

« En matière de lutte contre le terrorisme, le magistrat dispose d'un grand nombre de moyens de procédures spécifiques, également applicables en matière de crime organisé, qui lui permettent de conduire des investigations très avancées, mais encadrées. Il peut par exemple intervenir dans la sphère privée en demandant une perquisition à toutes heures du jour et de la nuit, en interceptant les communications notamment électroniques, en mettant en œuvre différents dispositifs de surveillance. Il peut également significativement et durablement restreindre la liberté d’aller et venir de l’individu. Comme l'a très bien formulé l’un des premiers intervenants du séminaire, l’ancien juge de la Cour européenne des droits de l’Homme, Paul Mahoney : "tout l’enjeu du traitement du terrorisme est d’établir une relation acceptable entre le respect de la vie privée et la nécessité de protéger le droit à la vie". »

La suite ici...

Lien permanent Catégories : =>Saison 9, Cours, études et pédagogie, Documents, [73] "La liberté a-t-elle un prix" Imprimer 0 commentaire Pin it!

Les commentaires sont fermés.