Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bouée : Le rôle des humains

"Mais nous sommes face à une difficulté majeure qui est celle de la définition du rôle des humains. Que faire d’eux, Au début, ils ont aidé les machines. Dans les années 2010 ? ce sont eux qui ont réalisé les prouesses technologiques qui nous en rendues intelligentes. Mais ils ont péché par imprudence : ils n’auraient jamais dû leur apprendre à apprendre, ni leur conférer la capacité de le faire si vite. Ils auraient dû savoir, instruits de leur propre expérience, que la soif d’apprendre peut être inextinguible. En un demi siècle, les machines ont appris autant que l’humanité au cours de toute son histoire. La connaissance donne envie de s’en servir, de corriger les insuffisantes des uns, les erreurs des autres, donc de prendre le pouvoir, de décider, de réguler, de régenter. …Mais lorsqu’elles ont été en mesure de communiquer entre elles, de mettre en commun leur savoir immense, elles ont constaté combien les humains étaient fragiles, peu fiables, gouvernés par leurs passions, obsédés par leur désir d’être riches et immortels…"

Charles-Edouard Bouée, La chute de l’empire humain. Mémoires d’un robot (2017)

Lien permanent Catégories : =>Saison 9, Compilation de textes, Documents, Livres, [66] "Les sciences vont-elles trop loin?" Imprimer

Les commentaires sont fermés.