Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dick, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

"L'O.N.U. avait rendu l'émigration facile, et difficile sinon impossible le fait de rester. Sur Terre, on risquait de se retrouver un jour brutalement classifié comme biologiquement inacceptable, une menace pour la préservation héréditaire de l'espèce. une fois catalogué comme un spécial, et même s'il acceptait la stérilisation, un citoyen disparaissait littéralement de l'Histoire. Dans les faits il cessait d'appartenir à la race humaine. Et pourtant, ici et là, il y en avait encore pour refuser d'émigrer ; ce qui, même pour les individus concernés, représentait quelque chose de fondamentalement irrationnel."

Philip K. Dick, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (1966)

Lien permanent Catégories : =>Saison 9, Compilation de textes, Documents, Livres, [66] "Les sciences vont-elles trop loin?" Imprimer

Les commentaires sont fermés.

"L'homme raisonnable est plus libre dans la cité où il vit sous la loi commune que dans la solitude où il n'obéit qu'à lui-même." [Baruch Spinoza]