Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Joliot-Curie : Du mauvais usage des sciences

Frédéric_Joliot-Curie_Harcourt.jpg"En fait, il est indéniable que de nombreuses difficultés de notre époque sont dues aux mauvais usages de la science, à ce que j'ai appelé les détournements de la science... Suffirait-il donc, comme il a été suggéré, de fermer les laboratoires, de supprimer les moyens de travail aux savants, à défaut de les pendre, et de se contenter d'exploiter les connaissances acquises jugées largement suffisantes ?... Il est certain que nous serions en proie à des difficultés plus tragiques encore si la science ne progressait plus... Une crise de conscience s'est emparée du monde scientifique et chaque jour nous pouvons voir s'affirmer davantage le sens de la responsabilité sociale du savant. Les savants ne peuvent pas se constituer en une petite élite détachée des autres hommes et des contingences pratiques ; comme membres de la grande communauté des travailleurs, ils ont à se préoccuper de l'usage qui est fait de leurs découvertes. En dépit des erreurs graves que [l'homme] commet encore trop souvent, je suis convaincu... que toute nouvelle conquête de la science apporte plus de bien que de mal."

Frédéric Joliot-Curie, Quelques réflexions sur la valeur humaine de la science (1957)

Lien permanent Catégories : =>Saison 9, Compilation de textes, Documents, Livres, [66] "Les sciences vont-elles trop loin?" Imprimer

Les commentaires sont fermés.

"L'homme raisonnable est plus libre dans la cité où il vit sous la loi commune que dans la solitude où il n'obéit qu'à lui-même." [Baruch Spinoza]