Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BACHELARD : QU'EST-CE QUE L'IMAGINATION ?

ville.jpg"On veut toujours que l'imagination soit la faculté de former les images . Or elle est plutôt la faculté de déformer des images fournies par la perception , elle est surtout la faculté de nous libérer des images premières , de changer les images . Si il n'y a pas de changement d'images, union inattendue des images , il n'y a pas d'imagination , il n'y a pas d'action imageante. Si une image présente ne fait pas penser à une image absente , si une image occasionnelle ne détermine pas une prodigalité d'image aberrantes , une explosion d'images , il n'y a pas d'imagination . Il y a perception , souvenir d'une perception , mémoire familière , habitude des couleurs et des formes. Le vocable fondamental qui correspond à l'imagination , ce n'est pas image , c'est imaginaire. La valeur d'une image se mesure à l'étendue de son auréole imaginaire. Grâce à l'imaginaire, l'imagination est essentiellement ouverte, évasive. Elle est dans le psychisme humain l'expérience même de l'ouverture, l'expérience même de la nouveauté. Plus que toute autre puissance , elle spécifie le psychisme humain."

Gaston BachelardL'Air et les Songes (1943)

 

Lien permanent Catégories : =>Saison 5, Compilation de textes, Documents, Livres, [38] "L’utopie est-elle dénuée de toute valeur?" Imprimer

Les commentaires sont fermés.

"L'homme raisonnable est plus libre dans la cité où il vit sous la loi commune que dans la solitude où il n'obéit qu'à lui-même." [Baruch Spinoza]