Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FIN DU MONDE : L'ALERTE DE LA MISSION ANTISECTE

La Miviludes dénonce dans son rapport annuel les dangers des groupes millénaristes pour leurs fidèles.

La fin du monde est fixée au 21 décembre 2012, et ce sera la 183 e  annonce du genre depuis que l'homme existe ! Cette prophétie, qui peut prêter à sourire, est prise au images.jpgsérieux par la Miviludes, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, qui lui consacre un large volet dans son rapport annuel. Un document de plusieurs centaines de pages remis mercredi au premier ministre.

Supposée venir du calendrier maya, cette prédiction qui fait aujourd'hui le tour de la planète à travers le Net sous-tend des discours apocalyptiques et anxiogènes pouvant conduire à l'irréparable. "Des drames récents survenus sur notre territoire nous le rappellent", souligne l'ancien magistrat Georges Fenech, président de la Miviludes.

En 1995, sur le plateau du Vercors, dans l'Isère, l'inimaginable s'était produit : seize personnes, membres de l'OTS, l'Ordre du temple solaire, avaient été immolées par le feu. Au bout de l'impasse où les sectes poussent les individus se nouent aussi des tragédies isolées. "Des suicides, des personnes qui décident de rompre avec leur vie", rappelle l'ancien juge d'instruction. En 2002, un adepte du groupe Néo-Phare, mouvement apocalyptique installé dans la région de Nantes, s'était donné la mort. Deux autres membres avaient aussi tenté de mettre fin à leurs jours...

Source : Le Figaro

LA SUITE ICI...

 

Lien permanent Catégories : => Saison 2, Documents, [15] "Pensées sectaires : Où s'arrête ma liberté?" Imprimer

Les commentaires sont fermés.